Neige, gadoue, sel, fondant à glace… Tous de bons indices que l’hiver est bien installé. C’est aussi ces éléments qui font inévitablement entrer le sable, le sel et l’humidité dans les immeubles. Ces derniers, en plus d’endommager les planchers, augmentent de façon significative le risque de glissades et de chutes.

Voici 4 conseils pour réduire ces risques

  • Installer des tapis de qualité à toutes les entrées.

De bons tapis peuvent retenir entre 70 % et 80 % de la saleté. Pour un rendement optimal, les tapis devraient mesurer au moins 15 pi (3,5 m) de long.

  • Passer fréquemment en revue le programme d’entretien des planchers.

Afin d’éliminer le 20 % à 30 % de la saleté que les tapis ne sont pas parvenus à retenir, il vaut probablement mieux augmenter la fréquence de nettoyage des planchers durant l’hiver.

  • Opter pour de l’équipement favorisant une bonne qualité d’air intérieur.

Pour conserver une bonne qualité d’air à l’intérieur, il est important de choisir de l’équipement qui retient et élimine efficacement les saletés et les contaminants.

  • Choisir des produits de nettoyage certifiés écologiques.

Nous passons beaucoup plus de temps à l’intérieur durant l’hiver, il est donc primordial de privilégier des produits de nettoyage certifiés écologiques qui assurent tant la performance de nettoyage que la protection de la santé des utilisateurs et des occupants du bâtiment.