Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

À bout de souffle? Essuyez au lieu de vaporiser!

Vous est-il déjà arrivé, au cours d’une séance au gym, de vous trouver à côté d’une personne assez aimable pour nettoyer sa machine avec le « spray » désinfectant après son entraînement? Pour ma part, c’est quelque chose que j’ai déjà vécu. Je me souviens d’avoir respiré le produit pendant que je courais et de m’être étouffée.

En fait, ces substances irritent les voies respiratoires. Par conséquent, ces dernières rétrécissent et restreignent la circulation d’air dans les poumons, causant ainsi l’essoufflement et un serrement dans la poitrine.

Selon des chercheurs européens, l’utilisation de produits à vaporisation autour de nous pourrait augmenter nos risques de souffrir des symptômes de l’asthme. Il y a une longue liste de « déclencheurs » tels que le pollen, les poils d’animaux, les acariens, la fumée et les polluants atmosphériques, et nous pouvons dorénavant ajouter les vaporisateurs de produits de nettoyage à cette liste.

Et vos enfants… Des études démontrent une corrélation entre les nettoyants à vaporisation et l’asthme. Les spécialistes en allergies croient que les enfants qui développent une respiration sifflante suite à l’exposition à des nettoyants à vaporiser ont plus de risques d’être atteints d’asthme en vieillissant.

Dans les 10 dernières années, l’usage de toutes sortes de produits nettoyants a monté en flèche. Nous sommes de plus en plus encouragés à nettoyer, à aseptiser et à désinfecter. Du même coup, le nombre de cas d’asthme a aussi augmenté, bien que cette augmentation ne soit pas exclusivement reliée à l’usage de produits de nettoyage.

Toujours est-il qu’il est intéressant de constater l’association. Que faire pour renverser la vapeur? Les lingettes humides peuvent être une solution de rechange aux vaporisateurs. Vous pouvez également vous procurer un bec verseur vous permettant de mouiller la surface ou votre chiffon et d’appliquer le produit nettoyant. Toutefois, si le vaporisateur est la seule option, pensez à bien aérer la pièce ou à porter un masque.

Vos poumons vous en remercieront!

Source : http://www.abc.net.au/health/thepulse/stories/2007/11/01/2078330.htm

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement