Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Biologique vs écologique, comment les différencier?

De nombreuses personnes utilisent les mots biologique et écologique comme des synonymes et les interchangent selon leur humeur sans vraiment connaître leur définition respective.

Bien qu’ils soient tous deux relatifs au bien-être de l’environnement et des êtres vivants, il y a une distinction à faire entre les deux termes. Et dans le choix de produits nettoyants, la différenciation n’est pas toujours évidente non plus. Voyons ça de plus près…

Le produit nettoyant « biologique » désigne un produit issu de l’agriculture biologique (au minimum à 95 %). Cette appellation est contrôlée par des organismes accrédités. Pour pouvoir utiliser le terme « biologique », le mode de production agricole doit être naturel et n’utiliser aucun produit chimique de synthèse. Dans la fabrication d’un produit bio, on utilise aussi des matières organiques naturelles recyclées ainsi que le principe de rotation des cultures. Dans le cas des produits nettoyants, on retrouve entre autres des détartrants, des désinfectants et des détergents biologiques.

De son côté, un produit nettoyant « écologique » n’est ni nocif pour vous ni pour l’environnement.

Il est respectueux de l’environnement, fait à partir de matières premières renouvelables et possède idéalement un emballage recyclable. Et s’il est biodégradable et que sa fabrication est peu énergivore, c’est encore mieux!

Un produit écologique génère moins d’impact sur l’environnement tout au long de son cycle de vie : sa fabrication, son transport, son utilisation et sa fin de vie. Et contrairement au qualificatif « bio », l’appellation « écologique » n’est pas réglementée. Pour reconnaître les produits de formules écologiques, votre meilleure option est de vous fier aux certifications reconnues comme le programme ÉcoLogo qui satisfait aux exigences du programme Choix environnemental et l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) qui garantit que le produit est biodégradable à 60 % ou plus en moins de 28 jours (Lien ici) . Vous pouvez être certain que les produits sur lesquels ils sont apposés ne sont pas nocifs pour l’environnement. Toutefois, ce n’est pas parce que ces logos n’apparaissent pas sur un produit, qu’il n’est pas bon pour l’environnement. Pour avoir le droit d’utiliser ces logos, il faut être prêt à débourser de l’argent et certaines entreprises s’y refusent.

Une autre différence est que dans les faits, un produit 100 % écologique n’existe pas, puisque tout produit a un certain impact sur l’environnement (utilisation de matières premières, d’énergie lors de la fabrication, du transport, d’un emballage). Par contre, un produit peut très bien être 100 % biologique.

Bref, un produit bio est écolo, mais un produit écolo n’est pas nécessairement bio!

Alors comment arrive-t-on à choisir le bon produit (respectueux, durable et efficace) tout en réduisant notre impact sur l’environnement et notre santé?

prunus-cerasoides-1550819_960_720Il faut faire attention au discours marketing vantant des produits « 100 % naturel », car ces affirmations ne donnent que très peu de renseignements concernant la fabrication des produits. Faites plutôt confiance aux fabricants engagés. Et en général, écologique ou biologique, lorsqu’un produit est fabriqué dans le respect de l’environnement, le fabricant en est plutôt fier et ne s’en cache pas! Bref, choisissez des produits fabriqués à partir de ressources naturelles qui se régénèrent (renouvelables) et qui engendrent le moins de transport possible. Et ce en conciliant une fin de vie respectueuse tant pour les humains que pour l’environnement.

Add a comment

*Please complete all fields correctly