Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Ce que vous devez savoir pour le bon nettoyage des écoles et des garderies

Chronique experts sur le terrain

Le nettoyage des endroits fréquentés par les enfants, comme les écoles et les garderies, requiert des stratégies différentes de celui des établissements visités par des adultes. Nous oublions parfois que les enfants ne sont pas des adultes de petite taille! En effet, contrairement aux adultes, les enfants possèdent une zone pulmonaire plus grande par rapport au poids de leur corps et ils respirent 50 % plus d’air par kilogramme de poids corporel. Leurs poumons en développement représentent donc une surface plus importante par laquelle des agents polluants peuvent être facilement absorbés. De plus, la respiration des enfants est plus rapide. Par conséquent, ils inhalent et absorbent un volume de contaminants relativement plus élevé que les adultes. Aussi, puisqu’ils sont de petite taille, leur zone de respiration est beaucoup plus basse que celle des adultes. Lors du nettoyage des endroits fréquentés par les enfants, il est prioritaire de réduire le risque d’exposition aux contaminants potentiels qui peuvent avoir un effet nocif, immédiat ou à long terme, sur leur santé.

Qu’en est-il des allergènes?

L’augmentation du nombre d’enfants qui reçoivent un diagnostic d’asthme est une autre préoccupation. L’exposition à des allergènes comme les COV (composés organiques volatils), les acariens de la poussière, la vermine et les moisissures, joue un rôle dans le déclenchement des symptômes de l’asthme. Ces allergènes sont fréquents dans les écoles, les garderies et d’autres endroits intérieurs où les enfants passent plusieurs heures dans une journée. L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez les enfants et sa prévalence a considérablement augmenté au cours des vingt dernières années, surtout chez les enfants de moins de 15 ans. Le nettoyage joue un rôle important en ce qui concerne la réduction des éléments pouvant déclencher une crise d’asthme.

Classroom

Afin d’empêcher les contaminants et les allergènes de rendre les enfants malades, les écoles et les garderies doivent être en mesure de répondre à leurs besoins spécifiques lors de l’élaboration d’un plan de nettoyage. Un plan de nettoyage écologique diminuera l’exposition aux toxines et aux allergènes et réduira les incidences environnementales générales liées au processus de nettoyage. Suivez les lignes directrices suivantes pour améliorer la santé globale des élèves et du personnel.

1)    Choisir des produits chimiques de nettoyage écologiques certifiés
Les certifications d’une tierce partie comme ECOLOGO indiquent qu’un produit a fait l’objet de tests scientifiques rigoureux et d’une vérification détaillée afin de prouver sa conformité aux normes strictes de performance environnementale d’une tierce partie. Les produits de nettoyage écologiques certifiés aident à éliminer les devinettes dans l’évaluation de vos produits chimiques de nettoyage. De nos jours, la majorité des tâches de nettoyage peuvent être effectuées à l’aide de produits de nettoyage écologiques certifiés d’une tierce partie.

2)    Choisir des outils et de l’équipement de nettoyage écologiques
Choisir un équipement et des outils verts réduira grandement l’exposition aux allergènes et améliorera la santé générale des élèves et du personnel :

  • Favoriser des aspirateurs avec filtres à haute efficacité (HEPA). Les filtres HEPA recueillent 99,97 % des matières aussi petites que 0,3 micromètre, soit 240 fois plus petites qu’un cheveu humain. Les filtres HEPA empêchent également ces particules de s’enfuir et de recirculer dans l’air. Les aspirateurs avec filtres HEPA font un bien meilleur travail pour recueillir et retenir les petites particules que les vadrouilles sèches.
  • Utiliser une autorécureuse pour nettoyer les grandes surfaces de plancher dur. L’autorécureuse est non seulement plus efficace qu’une vadrouille et un seau pour éliminer la saleté et les contaminants des surfaces, mais elle peut également nettoyer une plus grande superficie (pieds carrés) par heure.
  • Opter pour des vadrouilles à tête plate en microfibres pour nettoyer les petites surfaces ou l’accès avec une autorécureuse est impossible. Les microfibres emprisonnent et délogent plus de saletés et de germes que les outils de nettoyage du type « vadrouille et seau ».
  • Utiliser des chiffons en microfibres à codage couleur pour nettoyer toutes les surfaces au-dessus du sol (bureaux, tables, comptoirs). Les chiffons en microfibres sont conçus pour emprisonner la saleté et l’empêcher de se redéposer sur d’autres surfaces.
  • Placer des tapis de haute qualité à toutes les entrées pour intercepter les contaminants avant qu’ils ne se propager dans tout le bâtiment.

Kids at daycare3)    Mettre en œuvre des pratiques de prévention des infections
La façon la plus efficace de prévenir une maladie est de jumeler les pratiques exemplaires de prévention des infections à un programme de nettoyage écologique complet réalisé par des professionnels du nettoyage qualifiés. Les stratégies de prévention des infections et de nettoyage suivantes aideront votre établissement scolaire à demeurer sain :

  • Encouragez le lavage régulier des mains et l’utilisation d’assainissant à mains pour tous les élèves et le personnel. Rappelez à tous de tousser et d’éternuer dans le creux de leur coude ou de couvrir leur bouche d’un mouchoir. Rappelez tant au personnel qu’aux élèves de ne pas utiliser d’appareils intelligents dans les salles de bains.
  • Nettoyez et désinfectez régulièrement les zones fréquemment touchées ou les endroits critiques où les germes fourmillent. Respectez les recommandations spécifiées sur l’étiquette du désinfectant concernant le temps d’attente et pour savoir si la surface doit être nettoyée avant être désinfectée.
  • Prévoyez un plan pour les épidémies de grippe, de norovirus ou autre éclosion de maladie dans votre établissement. Augmentez la fréquence de nettoyage et de désinfection de toutes les zones fréquemment touchées (les endroits critiques où les germes fourmillent) comme les téléphones, les luminaires, les rampes d’escalier, les poignées de porte et les barres de sûreté, les boutons d’ascenseurs et les fontaines. Utilisez un désinfectant qui énonce une allégation de tuer le virus ou la bactérie à la source de l’épidémie.

4)    Mettre en œuvre des méthodes de nettoyage écologiques
Votre façon de nettoyer réduit aussi les risques généraux pour la santé. Votre plan de nettoyage doit mettre l’accent sur la réduction des allergènes, des germes et des produits chimiques qui pourraient être potentiellement nocifs. Il y a une série d’éléments sur lesquels vous devriez concentrer vos efforts :

  • Évitez de vaporiser des solutions nettoyantes ou désinfectantes directement sur les surfaces. Lorsque possible, utilisez une bouteille avec bouchon rabattable pour appliquer la solution sur le chiffon de nettoyage en microfibres.
  • Prévoyez le nettoyage des tapis ou le décapage des planchers au début des vacances scolaires afin d’augmenter le temps de ventilation et de réduire l’exposition aux produits chimiques pour les occupants du bâtiment.
  • Assurez-vous que la fréquence de nettoyage est proportionnelle à la charge de saleté. Les aires où la saleté peut s’accumuler doivent être nettoyées plus fréquemment puisqu’elles présentent un risque accru de contenir des germes et des contaminants qui peuvent rendre les gens malades.

Ce plan de nettoyage écologique en quatre étapes vous aidera à protéger la santé des enfants en réduisant leur exposition aux toxines et aux contaminants. Une fois en place, vous observerez les résultats : des élèves et un personnel en meilleure santé et une réduction des incidences sur l’environnement. Toutes d’excellentes raisons de mettre en place un programme de nettoyage écologique dans votre école dès maintenant!

 

Références : 
http://www.cape.ca/children/resp6.html
https://healthyschoolscampaign.org/programs/national/green-clean-schools/

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly