Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Cinq éléments que j’aimerais que les décideurs en gestion d’établissements comprennent mieux

  1. Tapis d’entrée. Emprisonnant la saleté à la porte, il représente le meilleur investissement pour la plupart des établissements. Beaucoup de saleté sera captée en utilisant le tapis adéquat correspondant aux dimensions de chaque entrée. Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de recueillir la saleté sur un tapis d’entrée que de nettoyer votre immeuble. Il y a quelque temps, quelqu’un m’a fait part de l’analogie suivante : avoir des tapis d’entrée, c’est comme utiliser une pelle pour retirer la saleté plutôt qu’une pince à épiler. Pourtant, la plupart des établissements n’investissent pas encore assez dans l’achat de tapis de qualité.
  2. Revêtement de sol « sans fini » – dans la plupart des cas (mais pas tous), les revêtements de sol sans fini sont beaucoup plus difficiles à nettoyer. Des économies peuvent être réalisées en omettant l’application d’un fini à plancher, mais tenter de garder le revêtement de sol propre pourrait entraîner des coûts supplémentaires. Voici un exemple réel : deux hôpitaux ont installé le même revêtement de sol « sans fini ». Le premier a opté pour l’application d’un fini à plancher, contrairement au deuxième. Plusieurs années plus tard, les planchers du premier hôpital sont encore superbes tout en étant faciles à nettoyer et à entretenir. La mise en œuvre d’un excellent programme d’entretien des planchers a permis à l’hôpital d’éviter de devoir décaper les planchers et y appliquer une nouvelle couche de fini chaque année. Le deuxième hôpital est aux prises avec des planchers très difficiles à nettoyer, endommagés et inesthétiques à certains endroits. Avant de décider d’omettre l’application d’un fini à plancher, je recommande fortement aux décideurs de visiter au moins dix immeubles dotés de tels revêtements de sol pour constater leur état et mieux comprendre les problèmes que pose le nettoyage de ces revêtements « sans fini ».
  3. L’investissement dans des technologies de qualité engendre des économies. Il y a quelques semaines, je participais à un salon commercial. Un délégué s’est présenté à notre kiosque et a commencé à m’expliquer qu’il n’a malheureusement plus les moyens de choisir une certaine marque d’équipements puisqu’elle est trop dispendieuse. Toutefois, il aime beaucoup ces équipements qu’il a déjà achetés dans le passé. Il a indiqué que ses autorécureuses de cette marque achetées il y a quinze ans étaient toujours opérationnelles et utilisées tous les jours, et qu’il aimerait avoir les moyens d’en acheter d’autres. Je lui ai demandé s’il connaissait une autre marque d’autorécureuses pouvant durer plus de 15 ans malgré une utilisation quotidienne et il m’a répondu que non. Cela prouve que nous devons continuer à éduquer les gens sur le rendement des investissements que présentent les technologies de qualité.
  4. Il est impossible de nettoyer à l’aide d’outils et d’équipement sales. Si votre seau et votre essoreuse sont sales, votre vadrouille est grise et dégage une odeur nauséabonde, votre aspirateur est poussiéreux et son sac est plein, et les poils de votre balai sont encrassés et aplatis, le nettoyage effectué ne donne aucun résultat. Au contraire, vous étendez de la saleté et des germes partout dans votre immeuble. Le coût de la main-d’œuvre consacrée à ce nettoyage est gaspillé. Le nettoyage doit servir à retirer autant la saleté visible que les germes invisibles.
  5. Vous devez vérifier l’atteinte de vos attentes. La raison la plus fréquente pour ne pas inspecter est le manque de temps. Des inspections fréquentes permettent de corriger des problèmes mineurs avant qu’ils ne deviennent majeurs. Elles vous permettent d’assurer un service de qualité. Les inspections sont d’ailleurs obligatoires dans la plupart des autres professions. Pour que le nettoyage soit considéré comme un élément fondamental des relations avec les clients, les employés, les résidents ou les patients, la qualité doit être une priorité. Les inspections sont essentielles pour communiquer l’importance de la propreté.

Nous aimerions lire vos commentaires. Que souhaiteriez-vous que les influenceurs et les décideurs comprennent mieux en matière de nettoyage d’établissements? Quelles sont vos bêtes noires? Comment pourrait-on communiquer plus efficacement l’importance de la propreté? Joignez-vous à ma conversation sur Twitter @EnviroLoulou (@EnviroWeezy en anglais) ou ajoutez-moi à vos contacts LinkedIn.

Blog Comments

Je suis en entretien ménager depuis 30 ans aujourd’hui je travail dans une établissement éducatif et je suis expérimenté dans ce domaine et je prêche s est paroles depuis des années mais combien dur de convaincre quelques un qui ne vois que ce qui n est pas fait plutôt que d écouter tout ce qu il voie c est des signes de $$$$ sur le coup mais à Long terme ils sauvent en temps et en matériel pour moi il n y a pas de mauvais produit juste de mauvais utilisateur c est comme pour le polissage de planchers avec un fini moin de temps pour l entretien alors décapage à chaque année plus de coût en produit et en temps Merci !

Add a comment

*Please complete all fields correctly