Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Comment la grippe se transmet-elle?

Fille qui tousse

Ce virus est véhiculé d’une personne à une autre par l’air et par contact, la contamination est aéroportée. Quand une personne qui a la grippe tousse et éternue, elle projette de minuscules gouttelettes dans l’air qui contiennent le virus. La plupart des gens qui attrapent la grippe ont été exposés au virus en respirant ces minuscules gouttelettes projetées par les personnes porteuses du virus. Cependant, le virus peut également être projeté sur des surfaces environnementales. Donc, si une personne en santé touche une surface contaminée par le virus, puis se frotte les yeux ou le nez, elle est donc susceptible d’être exposée au virus. Certaines études ont révélé que les surfaces contaminées par le virus peuvent infecter des personnes jusqu’à huit heures après la contamination initiale.

Des mesures en milieu de travail visant à contrôler la grippe

Le contrôle de la toux et des éternuements

10462558Medium

Des mouchoirs en papier devraient être disponibles partout dans l’entreprise afin qu’ils soient à la portée de la main lorsqu’un employé tousse ou éternue. Lorsque qu’il doit tousser ou éternuer et qu’il n’y a pas de mouchoirs à proximité, l’employé doit d’atténuer l’impact et contenir les gouttelettes créées par la toux et les éternuements dans le pli de son coude. Les mouchoirs en papier sales sont jetés à la poubelle et la personne doit se laver les mains sur le champ.

L’hygiène des mains

3154367MediumL’hygiène des mains est le meilleur moyen de protéger notre santé contre beaucoup de maladies y compris la grippe. En ce qui a trait à la grippe, ceci veut dire qu’il faut se laver les mains avec du savon et de l’eau ou utiliser des désinfectants à base d’alcool. Assurez-vous qu’il y a des essuie-mains en papier et du savon dans les toilettes et salles de repos dotées de lavabos. Les désinfectants pour les mains peuvent aussi être mis à disposition de tous les employés à des endroits stratégiques dans le bâtiment afin de faciliter l’usage fréquent du désinfectant et de réduire le risque de disséminer le virus.

Le désinfectant pour les mains devrait être placé dans les zones où le risque est plus élevé, là où les contacts avec les surfaces sont fréquents et les surfaces partagées par plusieurs personnes. Ces endroits stratégiques sont, entre autres, les entrées de bâtiments, près des ascenseurs, salles de repos ou d’attente, boîtes téléphoniques publiques, appareils électroniques partagés, comme les ordinateurs ou les photocopieurs, etc.

L’augmentation de la fréquence de nettoyage

Avec la présence accrue du virus dans les activités quotidiennes, un seul nettoyage par jour n’est pas suffisant pour contrôler la contamination des surfaces environnementales. Augmentez la fréquence des nettoyages des surfaces particulièrement les surfaces partagées ou celles fréquemment touchées par plusieurs personnes telles que les poignées de porte, rampes, boutons d’ascenseur, fontaines, tables et chaises, sonnettes d’appel, etc. Il est peut être difficile de nettoyer après les heures d’ouverture parce que vous avez augmenté la fréquence dans le courant de la journée. Dans ce cas, les lingettes désinfectantes humides peuvent être mises à la disposition des employés durant cette période. Ainsi, les employés affectés pourront, de leur propre initiative, pour se protéger, nettoyer leur environnement de travail et les équipements ou meubles partagés qu’ils utiliseront pendant cette période.

Le lieu de travail est une arène importante où la maladie peut être transmise aux pairs. Le contrôle de la propagation d’une maladie saisonnière telle que la grippe n’est pas seulement un moyen de respecter la valeur des employés, mais se veut une démarche avantageuse pour l’employeur également.

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly