Puisque la Terre possède une quantité limitée de ressources disponibles et renouvelables, l’approche « extraire, fabriquer, jeter » est de moins en moins viable. L’écoconception, soit la création de produits plus respectueux de l’environnement et de la société, un concept de plus en plus répandu dans plusieurs secteurs d’activités, apparaît comme une option des plus intéressantes, spécialement dans l’industrie de la fabrication de produits chimiques, alors que les normes environnementales sont de plus en plus sévères. Ces nouveaux défis poussent les chercheurs à concevoir des formulations qui respectent, voire même dépassent, les normes les plus strictes en matière de protection des ressources naturelles.

On estime que 70 % des coûts environnementaux et sociaux des produits peuvent être déterminés lors de leur conception.

Pourquoi s’intéresser à l’écoconception?

Il y a plusieurs raisons pour convaincre une entreprise d’adopter l’écoconception. Pour certains, la démarche d’écoconception peut représenter un élément stratégique pour répondre aux attentes des clients, pour se différencier de la concurrence ou encore pour satisfaire les exigences réglementaires à l’exportation de leurs produits. Pour d’autres, l’écoconception, va bien au-delà du positionnement marketing, elle vise d’abord à réduire les impacts sur l’environnement d’un produit, tout en maintenant son efficacité et sa valeur d’usage aux yeux des utilisateurs.

Les bénéfices de l’écoconception

L’écoconception est une belle façon d’unir avantage économique et réduction des impacts sur l’environnement alors qu’elle prend en compte les impacts environnementaux et sociaux — comme les changements climatiques, la toxicité, la production de déchets et la pollution de l’eau, de l’air et du sol — sur l’ensemble des étapes du cycle de vie d’un produit, de l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie du produit. Plusieurs bénéfices sont ainsi associés à une telle démarche dont l’optimisation de la quantité de matières et d’énergie, la réduction des coûts de fabrication et de logistique, la modification des caractéristiques d’un produit pour y apporter une valeur ajoutée, la formation de nouvelles collaborations et la création de nouvelles occasions d’affaires.

C’est le devoir de tous d’anticiper la rareté des ressources naturelles et de s’y préparer adéquatement. Chez Sani Marc, notre virage vers le développement durable nous a permis, en plus de la certification Ecologo de plusieurs de nos produits, de mettre en place une échelle d’écoconception afin d’offrir des produits plus sécuritaires et respectueux de l’environnement, confirmant la priorité que nous accordons à la protection de l’environnement. Ainsi, chacun de nos produits est systématiquement évalué en fonction de son profil environnemental et toxicologique selon les dix critères mesurés suivants : la biodégradabilité, la corrosivité cutanée, l’inflammabilité, la toxicité orale, l’écotoxicité aquatique, le contenu en CMR, le contenu en COV, le contenu d’origine renouvelable des matières premières, la dilution et la fin de vie.