Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Nettoyage de déversement de sang, de liquides corporels et d’autres matières potentiellement infectueuses

Blood Spills

 

ViledaPlusieurs employeurs ne pensent pas à la propagation des maladies transmises par le sang et aux problèmes liés au nettoyage du sang et autres matières potentiellement infectieuses puisqu’ils ne travaillent pas dans des établissements de soins de santé.Le risque d’exposition à des pathogènes transmissibles par le sang est présent dans tous les types d’établissements. Des précautions particulières doivent être prises avec les maladies qui sont transmises par le contact direct avec du sang infecté ou certains liquides corporels.

DÉFINITION DE « SANG », « AUTRES MATIÈRES POTENTIELLEMENT INFECTIEUSES » ET « LIQUIDES CORPORELS »

Sang:

Sang humain, composés du sang humain et produits fabriqués à partir de sang humain
Autres matières potentiellement infectieuses:

• Liquides corporels humains
• Autres liquides corporels visiblement contaminés avec du sang, p. ex. salive, vomissures
• Tous les liquides corporels lorsqu’il est difficile de les différencier, p. ex. lors d’une urgence médicale

Liquides corporels :

Bien que ces substances ne contiennent pas de sang, les mêmes précautions sont recommandées pour ces déversements biologiques.

• Urine
• Matières fécales
• Vomissures (emesis)

Propagation de maladies transmises par le sang :

• Les aiguilles sont les principales responsables de la propagation des maladies transmises par le sang. Toutefois, les travailleurs sont également à risque lorsqu’ils se coupent avec d’autres objets tranchants et pointus, notamment le verre brisé, les scalpels, etc.
• Les travailleurs sont également à risque lorsque leurs muqueuses (yeux, nez, bouche) ou leur peau éraflée (coupée ou abrasée) entrent en contact avec du sang ou d’autres matières potentiellement infectieuses.

saber_150wipessaber_1RTUMega Sorb Wood Wyant

Des stratégies supplémentaires peuvent être mises en place pour protéger les travailleurs des maladies potentiellement transmissibles par le sang

• Désigner seulement le personnel qualifié pour nettoyer le sang et autres matières potentiellement infectieuses.
• Ne jamais pousser les déchets et linges au fond d’un conteneur puisque du matériel souillé de sang pourrait se trouver en-dessous.
• Afin d’éviter les coupures et les saignements, le verre brisé doit être ramassé à l’aide d’un balai et d’un porte-poussière, jamais avec les mains.

 

 

 

 

 

 

PROCÉDURES:

Les déversements de sang et de liquides corporels, notamment l’urine, les matières fécales et les vomissures doivent être contenus, nettoyés et désinfectés immédiatement. Le CCPMI recommande de suivre la procédure ci-dessous :

1 Rassembler le matériel requis pour nettoyer un déversement avant de mettre l’EPI
putting on PPE
2 Inspecter la zone autour du déversement pour voir s’il y a présence d’éclaboussures ou de taches
3 Restreindre les activités à proximité du déversement jusqu’à ce qu’il ait été nettoyé et désinfecté et qu’il soit complètement sec
4 Mettre des gants. S’il y a possibilité d’éclaboussures, porter une blouse d’hôpital et une protection au visage (masque et protection aux yeux ou masque protecteur)
5 Retenir et contenir le déversement; essuyer le sang ou le liquide corporel immédiatement en utilisant des serviettes jetables ou un produit conçu à cet effet. Jeter le matériel souillé dans une poubelle à déchets ordinaire. Si, lorsqu’on tord le matériel souillé, du sang s’écoule, celui-ci doit être placé dans un contenant à déchets biomédicaux (p. ex. sac jaune)
6 Désinfecter la zone de déversement en entier en utilisant un désinfectant approuvé par les hôpitaux. Laisser agir pour la période de temps indiquée par le fabricant
7 Essuyer à nouveau avec des serviettes jetables qui seront jetées dans une poubelle à déchets ordinaire
8 Prendre toutes les mesures possibles pour éviter de produire des éclaboussures ou des aérosols pendant le nettoyage
9 Enlever les gants et se laver les mains

Si le personnel de nettoyage n’est pas certain si la substance à nettoyer est du sang, les précautions mentionnées ci-haut doivent être prises. Il vaut mieux présumer que toutes les substances douteuses et liquides corporels sont contaminés par des agents pathogènes.

Suivre la même procédure si le déversement est sur un tapis. Faire en sorte que le tapis soit nettoyé avec un système de nettoyage des tapis industriel le plus rapidement possible. Le tapis est déconseillé dans les zones où des déversements de sang ou d’autres liquides corporels peuvent survenir.

Élimination des odeurs

La présence de mauvaises odeurs peut influencer la perception de propreté. La désinfection et le nettoyage des surfaces après un déversement peuvent éliminer plusieurs sources de mauvaises odeurs, mais parfois, elles persistent. En effet, même si une surface à l’air propre, des microbes invisibles causant les mauvaises odeurs et ne pouvant être éliminés par un nettoyage régulier peuvent s’y cacher. Les joints, les drains, les poubelles, les poubelles pour les produits d’incontinence et les surfaces souples, notamment les tapis et les meubles rembourrés sont des sources bien connues de mauvaises odeurs. L’utilisation d’un assainissant d’air parfumé résulte souvent en un mélange de mauvaises odeurs et de parfum.

Vert-2-Go Bio Odor Control

Produits microbiens pour l’élimination des mauvaises odeurs

L’utilisation de produits microbiens dans le cadre de votre routine de nettoyage éliminera la source des mauvaises odeurs. Les produits microbiens sont une combinaison de deux technologies : la chimie à action rapide pour une élimination instantanée des odeurs et la biotechnologie pour une élimination des odeurs à long terme. Cette double action s’attaque directement à la source des mauvaises odeurs sur les surfaces dures, les tapis et les surfaces rembourrées. En éliminant les odeurs au niveau microscopique, nul besoin d’utiliser d’agents masquants tels le parfum.

 

biosan_20L

Bio San

Conteneurs à déchets, compacteurs et bennes à ordures

Les conteneurs à déchets, les compacteurs d’ordures et les bennes à rebuts sont une source de mauvaises odeurs lorsque des liquides y sont déversés. L’utilisation d’une pompe pour vaporiser régulièrement un produit biosurfactant élimine les mauvaises odeurs à la source et les empêche de réapparaître.

 

 

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly