Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Formation des préposés à l’entretien, une dépense indispensable?

La réponse à cette question est OUI!

Les employeurs semblent souvent tenir pour acquis que tout le monde sait instinctivement comment bien nettoyer et considèrent qu’investir dans la formation du personnel d’entretien est une dépense superflue. Pourtant, afin de s’acquitter au mieux de ses tâches, un préposé à l’entretien doit être pleinement informé des méthodes les plus efficaces et du meilleur équipement à utiliser.

Minimiser les blessures, maximiser l’efficacité

Afin d’être plus productif et d’éviter les blessures (de même que la mauvaise publicité que pourraient causer des amendes ou des accidents), le préposé à l’entretien nécessite une formation adéquate sur les procédures et l’équipement à utiliser. Il faut savoir que de nombreuses blessures, souvent causées par une mauvaise utilisation de l’équipement, l’inexpérience ou des gestes dangereux de la part des employés d’entretien, pourraient facilement être évitées.

Principes de base d’un nettoyage efficace

Pour qu’un nettoyage soit efficace, il est important d’enseigner à vos employés à travailler de façon systématique, synchronisée et concise. Pour y arriver, il est conseillé de :

  • Se déplacer de haut en bas dans une pièce
  • Se déplacer en respectant un tracé circulaire
  •  Ne jamais faire marche arrière/revenir sur ses pas

Standardiser les processus, assurer l’uniformité

De plus, la formation garantit une standardisation des marches à suivre et donc une uniformité de nettoyage. Peu importe l’établissement à nettoyer, l’assurance de la qualité de nettoyage permet certainement de conserver votre image d’entreprise, d’assurer la longévité des surfaces et de maintenir un niveau de désinfection convenable afin de réduire les risques de propagation des bactéries et microbes.

Former adéquatement, maximiser l’investissement de temps

L’un des défis majeurs auxquels sont constamment confrontés les professionnels du nettoyage est la réduction des coûts (faire plus avec moins). Le gain d’efficacité est donc une excellente façon de contrôler les coûts. Sachant que la main-d’œuvre représente plus de 80 % du coût total alloué au nettoyage, il ne faut pas voir la formation comme une dépense, mais davantage comme un investissement, puisqu’elle contribue, entre autres, à réduire le roulement du personnel (qui coûte très cher aux employeurs!). L’apprentissage par modelage (observation) est donc très efficace.

En plus de répondre aux attentes de l’entreprise (voire les dépasser), les employés qui sont bien formés travaillent en toute confiance et en toute sécurité et sont plus productifs, ce qui ne peut qu’aider au succès de l’entreprise.