Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

La désinfection des équipements partagés : une tâche simple, mais ô combien importante!

Disinfecting walkers and other shared equipment in hospitals and seniors’ homes can reduce the risk of spreading infections.

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler des infections nosocomiales (infections acquises lors de soins de santé).

La désinfection de marchettes et autres équipements partagés dans les hôpitaux et les résidences de personnes âgées peut réduire les risques de transmission d’infections. Les personnes âgées constituent une population plus vulnérable à ce type d’infections.

En vieillissant, différents facteurs augmentent le risque de transmission d’infections, dont l’incontinence, la présence de plaie, un système immunitaire affaibli, une vaccination incomplète et le non-respect des mesures d’hygiène des mains.

Plus il y a de personnes qui partagent le même environnement ou les mêmes équipements, plus le risque d’exposition à des microorganismes augmente.

Il faut donc éviter au maximum un environnement souillé ou le partage de matériel de soins non désinfecté entre plusieurs résidents.

La réalité dans les résidences et les hôpitaux

Idéalement, certains équipements de soins devraient être à l’usage exclusif du résident/patient (dont l’équipement d’assistance à la mobilisation comme une marchette ou un fauteuil roulant) et maintenus dans un état de propreté constante et exempts de souillures. Toutefois, il arrive que ces équipements soient partagés. Ils doivent alors être nettoyés et désinfectés entre chaque utilisateur et avant d’être entreposés dans un endroit fermé et propre.

Des solutions

Il est impératif que tous les membres du personnel connaissent et appliquent les pratiques de base et les précautions afin de prévenir et de contrôler les infections. Les résidents/patients et les visiteurs doivent aussi être informés des règles de prévention des infections qui s’appliquent selon leur état de santé.

La désinfection de marchettes et autres équipements partagés dans les hôpitaux et les résidences de personnes âgées peut réduire les risques de transmission d’infections.

L’hygiène des mains demeure le moyen le plus efficace pour éviter la propagation des infections Il est donc crucial que tous les résidents/patients et le personnel adhèrent au lavage des mains fréquent afin de se protéger et de protéger les autres.

Un entretien régulier de l’environnement (nettoyage des surfaces fréquemment touchées et des souillures visibles, balayage des planchers des aires communes, etc.) permet également de réduire le risque de transmission des microbes. Les chiffons ayant servi au nettoyage ne doivent pas être retrempés dans l’eau propre. Les lingettes désinfectantes jetables sont une excellente option. Elles s’emploient comme solution de désinfection pour les surfaces et de décontamination pour les équipements. Elles agissent rapidement et réduisent les risques d’infection. Elles peuvent être laissées dans toutes les pièces de la résidence et utilisées par tous (membres du personnel, résidents, visiteurs).
Et la fréquence de nettoyage et de désinfection peut être augmentée selon le risque de transmission des microbes. Par exemple, on augmente la cadence en présence de cas de gastro-entérite.

 

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement