Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

La détection des biofilms fait-elle partie de vos procédures AQ?

BioDetect devrait être ajouté aux procédures AQ afin de surveiller la présence ou l’absence de biofilms dans un établissement. Voici quelques étapes de base pour mettre en pratique la détection des biofilms.

1.    Déterminez les aires d’essais dans l’établissement (points de contrôle)
Choisissez plusieurs équipements, structures et ustensiles qui représentent tout l’établissement.

Par exemple : si vous avez 50 convoyeurs à courroie, vous pouvez en tester seulement un, tant qu’ils sont tous fabriqués à partir du même genre de matériau et de mécanisme, et qu’ils manipulent les mêmes produits.

2.    Notez les produits chimiques de nettoyage et les concentrations utilisés pour chaque article sélectionné.

3.    Notez les méthodes de nettoyage utilisées pour chaque article sélectionné.

4.    Une fois les articles nettoyés, testez avec BioDetect.

Vaporisez BioDetect sur la surface et inspectez visuellement la surface traitée après application.

  • Un résultat positif avec BioDetect produit immédiatement une réaction moussante sous la forme de microbulles blanches. Cette réaction est visible pendant au moins 15 minutes.
  • Lors d’un résultat négatif, il y aura absence de microbulles après un délai de 5 minutes.
  • Rincez la surface abondamment avec de l’eau potable. Ne diluez pas BioDetect. Appliquez sur les surfaces après le nettoyage et l’assainissement. Dans le cas d’une réaction positive, reportez-vous à la procédure interne d’élimination des biofilms.
    • Assurez-vous de tester autant les surfaces évidentes que les surfaces difficiles. Les mêmes endroits devraient être testés chaque fois. BioDetect peut être utilisé pour confirmer que le nettoyage a été fait correctement ou pour les surfaces qui ne sont pas nettoyées sur une base régulière.
    • Si plusieurs produits sont utilisés sur le même article, une validation devra être effectuée après utilisation de chaque type de produits, afin de prouver que les méthodes sont efficaces pour tous les types de produits.
    • Un minimum de 4 log est requis pour former un biofilm et une réaction.
    • Lors des tests, les surfaces doivent être propres et exemptes de matières organiques.

5.    Recommencez ce processus pendant une à deux semaines et notez les succès du test.

  • Si le test s’avère réussi dans au moins 5 ou 6 tests consécutifs, les méthodes sont maintenant validées.
  • Si le test n’est pas réussi, faites des changements dans les méthodes et/ou les produits chimiques et validez à nouveau.

6.    Revoyez les procédures d’assainissement si tout changement survient dans le programme d’assainissement ou selon le niveau de risque de la production.

 

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement