Se débarrasser des vestiges de l’hiver sur et dans son véhicule est crucial, car toute saleté, aussi petite soit-elle, peut retenir l’humidité et être source de rouille.

Carrosserie extérieure

Lorsque le temps doux est de retour et que les chauds rayons du soleil se pointent enfin le bout du nez, le moment semble idéal pour laver la voiture! Pourtant, ce n’est pas tout à fait le cas…il est en effet préférable d’attendre un ciel couvert ou du moins de s’installer à l’ombre, car les rayons du soleil peuvent faire des gouttelettes d’eau du lavage de véritables petites loupes qui pourraient endommager la peinture. Dans la même veine, si l’on tente de laver une voiture sur laquelle plombe le soleil depuis plusieurs heures, l’eau séchera trop rapidement sur le métal brûlant et ternira la peinture.

L’importance des bons produits

Certains savons qui ne sont pas conçus pour le lavage des voitures peuvent abîmer la peinture parce qu’ils sont trop abrasifs, alors qu’un simple détergent à vaisselle n’endommage pas la peinture, mais peut y laisser des dépôts. Il est donc plutôt recommandé de privilégier des produits non abrasifs qui n’enlèvent pas la cire et ne laissent aucune pellicule graisseuse, spécifiquement conçus pour redonner son lustre à votre véhicule.

Habitacle intérieur

Cernes de calcium, sel et petites roches sur les tapis, poussière sur le tableau de bord, taches sur le tissu des sièges…l’hiver a également laissé des traces à l’intérieur de votre véhicule. Commencez par un bon coup d’aspirateur pour rafraîchir les tapis et les sièges en tissu et venir à bout des saletés qui y sont incrustées. Les abrasifs (sel, calcium, sable, fondant à glace, etc.) doivent être retirés, car ils peuvent abîmer les tapis et même entraîner des problèmes plus importants sur des composantes électriques du véhicule. Si l’aspirateur n’en vient pas à bout, sachez qu’il existe des produits spécialement conçus pour les dissoudre.

Il est aussi recommandé de retirer les tapis de l’automobile pour laisser le revêtement du plancher bien s’assécher (l’humidité est à proscrire!) pour ainsi éviter de mauvaises odeurs ou encore des problèmes de corrosion prématurée au niveau du plancher.

Lavage des vitres

Pour le lavage des vitres, faites attention de ne pas choisir un nettoyant trop concentré qui pourrait endommager ou égratigner les lentilles protectrices et les vitres teintées. À noter qu’un nettoyant à vitres qui contient de l’ammoniaque pourrait aussi abîmer les vitres teintées.

Petits conseils de pro

  • Pour faciliter le lavage des vitres, laver l’intérieur dans le sens horizontal, puis l’extérieur dans le sens vertical. Il sera ainsi simple d’identifier de quel côté se trouvent les bavures, le cas échéant.
  • Retirez sacs de sel, pelles, balais à neige et câbles de démarrage de votre véhicule histoire de l’alléger un peu, car une augmentation de poids est synonyme d’augmentation de consommation de carburant (sans compter les émissions polluantes!).

Bref, il est conseillé de bien prendre soin de son véhicule (tant à l’intérieur qu’à l’extérieur) afin d’éviter une dégradation prématurée qui pourrait avoir une incidence négative sur sa valeur de revente. Sans compter que c’est tellement agréable de conduire une voiture propre et qui sent le frais.