Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Le guide alimentaire canadien : passé, présent et futur

Le Guide alimentaire canadien a beaucoup évolué depuis sa première parution en 1942, alors qu’il se nommait « Règles alimentaires officielles du Canada ».

Il s’agissait à l’époque d’un programme de nutrition visant à améliorer la santé des Canadiens en temps de guerre en préconisant une alimentation optimale, malgré le rationnement des vivres et la pauvreté. Il y avait alors 6 groupes d’aliments (lait; œufs; fruits; légumes; céréales et pain; viande, poisson, etc.). On recommandait alors entre autres aux Canadiens de consommer une portion de pommes de terre par jour de même que de 4 à 6 tranches de pain brun ou blanc quotidiennement.

De nos jours, les recommandations sont évidemment bien différentes…

Le Guide alimentaire actuel est davantage un outil éducatif tout-en-un qui offre des conseils détaillés sur les quantités et les types d’aliments à consommer pour être en bonne santé de même que des suggestions pour limiter les aliments/boissons riches en calories, en gras, en sucres et en sodium. Il joue un rôle crucial sur la santé des Canadiens. Sa dernière mise à jour remonte toutefois à 2007.

Santé Canada a donc déterminé qu’il est (plus que) temps que le Guide alimentaire soit révisé afin de renforcer les recommandations en matière de saine alimentation, de répondre aux nouvelles preuves scientifiques et de s’assurer qu’il continue d’être pertinent pour les Canadiens.

La révision du Guide alimentaire s’inspira entre autres de ce qui se fait ailleurs dont aux États-Unis et au Brésil. Et puisque la science ne cesse d’évoluer et que de nouvelles preuves s’ajoutent, pour la prochaine version du Guide alimentaire, on risque de se baser entre autres sur le remplacement des gras saturés par des gras insaturés (qu’on associe à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires) et la consommation de boissons sucrées qui est maintenant associée au risque accru d’obésité chez les enfants.

Les objectifs/attentes du nouveau Guide alimentaire

L’outil tout-en-un actuellement proposé ne fonctionne pas pour tout le monde; certains intervenants veulent plus de détails, alors que d’autres veulent seulement une information simple. Créer un guide pertinent et pratique qui utilise un langage simple et facile à comprendre et à retenir sera donc l’un des principaux défis. Des messages clairs du genre « moins de gras saturés et plus de fibres » ou encore « moins d’aliments transformés » risquent fort bien d’être davantage mis de l’avant. En ce moment, les Canadiens éprouvent parfois de la difficulté à comprendre ou à mettre en application certaines recommandations, notamment par rapport aux portions. Un meilleur étiquetage des aliments afin de faciliter les choix en épicerie et une réduction de la consommation de sodium devraient également faire partie des priorités.

Les habitudes alimentaires des Canadiens

  • La majorité des Canadiens ne consomment pas suffisamment de fruits, de légumes, de grains entiers, de lait et/ou de substituts.
  • Environ 30 % des calories consommées émanent d’aliments riches en gras, en sucre et/ou en sodium.
  •  Le calcium et les fibres sont des nutriments sous-consommés par les Canadiens

La révision du Guide alimentaire canadien est présentement en cours et devrait être complétée vers la fin de 2018.

Références :
• http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201610/24/01-5033680-ottawa-lance-la-mise-a-jour-du-guide-alimentaire-canadien.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_5024346_article_POS2
• http://nouvelles.gc.ca/web/article-fr.do?nid=1142009
• https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/guides-alimentaires-canada/processus-revision.html
• https://www.protegez-vous.ca/Sante-et-alimentation/assiette-sante/le-guide-alimentaire-de-1942-a-aujourdhui

Add a comment

*Please complete all fields correctly