Avez-vous récemment essayé de réunir un groupe de convives pour un souper en toute simplicité pour vous rendre compte qu’un de vos invités ne mange pas de gluten, que deux d’entre eux sont maintenant végétaliens et qu’un autre a adopté un régime sans lactose? Ce peut être tout un défi de plaire à tous!

Sans gluten, sans lactose, sans viande, sans soya, sans œufs, sans fruits de mer, sans matières grasses, sans caféine, sans OGM, sans sulfites; sans arachides, noix, sésame ou moutarde; les aliments « sans » ont tous gagné du terrain au cours des dernières années et le secteur de l’alimentation n’a d’autre choix que de répondre à la demande des clients. Ces aliments charment de plus en plus de consommateurs qui sont en quête de bien-être, même ceux qui ne souffrent d’aucune allergie ou intolérance alimentaire. Il s’agit pour plusieurs de considérations de santé, mais aussi éthiques et écologiques.

De nombreuses personnes qui n’ont pas réellement « besoin » de consommer des produits sans gluten, sans lactose ou sans soya le font tout de même, car elles estiment que ces produits sont plus sains et meilleurs pour leur santé.

Il n’est pourtant pas nécessaire de se précipiter dans les allées « sans »de l’épicerie lorsque l’on souhaite bien manger ou perdre du poids. Car outre pour les personnes hypersensibles à ces protéines (dont un diagnostic d’allergie a réellement été établi), il est davantage conseillé de privilégier une alimentation variée et de ne pas bannir complètement un aliment/groupe alimentaire, surtout pas uniquement par effet de mode.

Au-delà des tendances, l’objectif est avant tout de respecter ses propres intolérances et convictions, sans se mettre trop d’interdits, lorsqu’ils ne sont pas indispensables. Manger de façon équilibrée des quantités raisonnables, sans se priver (si ce n’est pas obligatoire) demeure le meilleur conseil.

Références :
https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_regimes-sans-et-autres-tendances-alimentaires-effet-de-mode?id=9364699
http://www.prnewswire.com/news-releases/grandes-tendances-du-secteur-alimentaire-et-des-boissons-pour-2016–la-tendance-de–lalimentation-propre–inspire-une-approche-de-retour-aux-sources-551290511.html
http://www.atlantico.fr/decryptage/essor-bio-et-regimes-sans-previsions-alimentaires-et-agricoles-pour-2017-bruno-parmentier-2919151.html