Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Les déchets biomédicaux, c’est quoi?

food-1251713

Dans les milieux hospitaliers, la gestion des déchets est une préoccupation de plus en plus présente. Et parmi tous les déchets, les déchets biomédicaux, bien qu’ils ne représentent qu’une faible proportion du volume total des déchets produits par les établissements de santé (habituellement entre 10 et 15 %), doivent être manipulés et éliminés avec beaucoup de soin
puisqu’ils représentent un risque pour la santé humaine ainsi que pour des raisons écologiques,esthétiques et professionnelles.

Définition

Tout d’abord, précisons la définition de déchets biomédicaux. Il s’agit de déchets anatomiques humains constitués de tissus, d’organes et de membres humains (placenta, utérus, vésicule biliaire, etc.) à l’exception des dents, des cheveux et des ongles. Ou encore de déchets anatomiques non humains comme des objets piquants ou tranchants pouvant perforer ou couper la peau (aiguilles, seringues, lames, etc.) mis en contact avec du sang, un liquide ou un tissu biologique ou un contenant de sang ou du matériel imbibé de sang. Ils peuvent aussi être des vaccins de souche vivante, des tissus biologiques, des cultures cellulaires ou de microorganismes provenant d’un laboratoire. Ces déchets sont produits par les établissements de soins de santé, les établissements de recherche et d’enseignement médicaux et vétérinaires, les établissements d’enseignement des soins de santé, les laboratoires d’essais et de recherches cliniques et les établissements qui s’occupent de la production ou de l’essai de vaccins.

Gestion des déchets

Lors de la manipulation de déchets biomédicaux, il y a un risque de transmission de certaines maladies, dont le VIH, l’hépatite et différentes infections bactériennes ou virales. C’est entre autres pour cette raison qu’il est essentiel de définir un ensemble de bonnes pratiques de gestion de ces déchets (et surtout de les respecter!) par exemple : l’utilisation de contenants spécifiques et adaptés au type de déchets, bien identifiés et localisés près du lieu où les déchets sont produits. Il faut savoir que les sacs à déchets biomédicaux et les contenants pour objets pointus et tranchants sont toujours rouges ou jaunes. Rouges pour les articles qui doivent être incinérés (principalement les éléments cytotoxiques et anatomiques) et jaunes pour ceux qui seront envoyés à la stérilisation à la vapeur (surtout les articles contaminés par du sang).

needle-1291172_960_720

Trucs et Conseils

  • Chaque établissement devrait avoir une liste claire et précise des éléments qui entrent dans la catégorie des déchets biomédicaux afin d’identifier les éléments à déposer dans les sacs ou les contenants rouges et jaunes. La plupart des établissements la présentent sous forme de brochure explicative ou d’affiche.
  • L’urine, les matières fécales et les couches ne sont pas des déchets biomédicaux à moins qu’ils ne soient visiblement contaminés par du sang. Ils doivent alors être manipulés avec précaution. Ainsi, à moins qu’ils ne contiennent manifestement du sang, l’urine, les matières fécales et les couches doivent être jetées dans les poubelles régulières.
  • La plupart des déchets provenant des chambres d’isolation peuvent être jetés dans les poubelles régulières. Sauf indication contraire par la prévention des infections, les déchets recueillis dans les chambres d’isolation ne sont pas considérés comme des déchets biomédicaux.
  • Les déchets pharmaceutiques (substances rejetées lors du processus de production, de préparation, d’utilisation ou de consommation de produits pharmaceutiques, de même que les contenants de produits pharmaceutiques) ne peuvent être jetés dans les contenants pour déchets biomédicaux. Il n’est pas sécuritaire ni avantageux de stériliser des matériaux et des médicaments périmés que ce soit à la vapeur ou par incinération.
  •  Les déchets biomédicaux sont six fois plus coûteux à éliminer que les déchets réguliers. Des coûts inutiles sont donc encourus chaque fois que quelqu’un dépose un déchet non dangereux dans les contenants à déchets biomédicaux. Soyez vigilants!
  • Si vous n’êtes pas certain de que vous vous devez faire avec vos déchets biomédicaux, DEMANDER des précisions.

Add a comment

*Please complete all fields correctly