Alors que les températures commencent à baisser, les campagnes visant à limiter la propagation du rhume et de la grippe commencent à faire leur apparition. Cette année, le nouveau coronavirus (COVID‑19), lui aussi transmis par les gouttelettes respiratoires des personnes infectées et capable de survivre sur diverses surfaces, vient s’ajouter à ces deux affections. Heureusement, de nombreux désinfectants permettent de neutraliser tous ces virus. Et vous pouvez atténuer leur propagation en modifiant vos protocoles d’entretien. En adoptant les pratiques exemplaires d’entretien des toilettes décrites ci-dessous, vous réduirez le risque de transmission de la COVID-19, mais aussi de la grippe et du rhume.

Nettoyer et désinfecter

Selon l’utilisation que vous faites de vos installations, il est crucial de procéder fréquemment au nettoyage et à la désinfection afin de limiter la propagation de l’infection. Les tables à langer peuvent être utilisées, mais il faut les nettoyer et les désinfecter souvent. Commencez par nettoyer les surfaces touchées le plus souvent qui sont visiblement sales. Ensuite, utilisez un désinfectant qui a été approuvé par Santé Canada, et assurez-vous que les surfaces demeurent humides pendant la période de contact exacte indiquée sur l’étiquette. S’il est impossible d’installer une robinetterie et des appareils sans contact, il faudra nettoyer et désinfecter plus souvent les surfaces fréquemment touchées.

Promouvoir une bonne hygiène des mains

Une bonne hygiène des mains est essentielle pour prévenir la propagation des virus; il est donc important de montrer les bonnes techniques. À chaque lavabo, installez une affiche où l’on voit des pictogrammes clairs. Même si aucune étude n’a révélé que la COVID-19 peut être transmise par les séchoirs électriques, certaines ont montré qu’ils peuvent transmettre des bactéries; les essuie-mains en papier sont donc à privilégier. Les robinets sans contact sont optimaux, mais si vos robinets sont manuels, indiquez qu’il faut les fermer à l’aide de papier à mains. Veillez à ce que les distributrices de savon et de papier à mains soient toujours pleines, et installez de l’assainissant à mains à l’entrée/à la sortie.

 Encouragez la distanciation physique

Il est difficile d’imaginer que des gens voudraient se retrouver en grand nombre dans des toilettes publiques. L’espace y étant généralement limité, il est toutefois important d’indiquer clairement les exigences en matière de distanciation physique. Pour respecter l’espacement à l’intérieur des toilettes, il faut limiter le nombre d’utilisateurs présents en même temps; il est donc probable que des files d’attente se forment. Installez des affiches à l’extérieur des toilettes pour expliquer le principe de distanciation physique et indiquer le nombre maximal d’occupants autorisé. Utilisez un marquage au sol pour indiquer l’espacement de 2 m (6 pieds) à l’intérieur comme à l’extérieur des toilettes. Dans certains établissements, il faudra condamner des lavabos ou des urinoirs (à l’aide de rubans) si l’on ne peut respecter l’espacement adéquat avec la configuration actuelle.

Autres précautions à prendre durant la pandémie de COVID-19

Dans la mesure du possible, adoptez une politique exigeant des clients qu’ils portent un masque non médical lorsqu’ils pénètrent dans vos locaux, et veillez à autoriser seulement ceux qui portent un couvre-visage à entrer. Installez des affiches relatives aux couvre-visages à l’extérieur des toilettes publiques, et ventilez davantage vos installations. Cette pandémie ne durera pas éternellement, mais ce sont notamment ces pratiques exemplaires qui nous permettront d’enrayer collectivement la propagation de la COVID-19.