Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Lorsque deux mondes s’affrontent

 

La bactériophobie ou l’écologie – Lequel choisir?

*peur des microbes et micro-organismes

**défense de la qualité de l’environnement

J’ai deux passions – la recherche de moyens de vivre d’une façon plus durable, et la promotion de bonnes pratiques d’hygiène des mains et environnementales. La plupart du temps, ces deux passions se rejoignent. La protection de la planète c’est bon pour votre santé et vice-versa. Cependant, il arrive que ces deux passions se résistent. Un exemple concret et récent est l’interdiction des sacs en plastique dans certaines municipalités. Cette interdiction oppose les deux camps (je porte les deux chapeaux et j’en suis fière). D’une part, il y a eu de nombreux articles qui ont été publiés récemment sur l’utilisation de sacs de plastique réutilisables et les risques d’exposition à des germes qui pourraient vous rendre malade. D’autre part, plusieurs kilos de sacs de plastique se retrouvent aux dépotoirs, et ceci a un sérieux impact sur notre planète. Quelle est la meilleure option?

La réponse est les deux. La plupart des médias omettent de mentionner que ce n’est pas un choix entre rester en bonne santé ou réduire notre impact sur la planète. C’est une lacune en matière de sensibilisation. Jason Tetro, microbiologiste à l’Université d’Ottawa le mentionne dans son article dans leHuffington Post. L’accent ne devrait pas être sur les risques potentiels de l’utilisation de sacs réutilisables, mais plutôt sur la façon d’utiliser les sacs en toute sécurité.

Voici quelques conseils et astuces, qui ne sont pas nécessairement énumérés par ordre d’importance, sur la façon de sensibiliser la population sur l’utilisation sécuritaire des sacs réutilisables:

  • Les magasins d’alimentation ou épiceries, dans leur circulaire hebdomadaire, devraient inclure des renseignements sur la façon de rester en bonne santé et en sécurité lors de l’utilisation des sacs pour les denrées réutilisables. Une simple note comme « N’oubliez pas de laver vos sacs réutilisables fréquemment à l’eau savonneuse ». « Marquez-le sur votre calendrier pour ne pas l’oublier. »
  • Un écriteau ou affiche dans le magasin à proximité des caisses et de la sortie pour sensibiliser la clientèle à l’importance de laver les sacs fréquemment pour éviter la contamination croisée.
  • Les magasins qui font la promotion de l’utilisation de sacs réutilisables devraient utiliser les médias sociaux tels que Twitter et Facebook pour sensibiliser la population que les sacs en plastique réutilisables doivent être lavés régulièrement.
  • Les instructions pour le lavage des sacs devraient être imprimées sur les sacs. Par exemple, sur le fond du sac on pourrait y voir une phrase comme « Lave-moi souvent avec de l’eau chaude savonneuse» ou «Lave-moi en utilisant le cycle délicat de laveuse »! « Laisser sécher à l’air avant de les réutiliser! »
  • Offrir des sacs réutilisables avec les mots «Pour les viandes seulement » imprimés sur les sacs. Les sacs pour les viandes peuvent être d’une couleur ou motif différent. Un code couleur est un excellent moyen de prévenir le risque de contamination croisée. Les viandes crues doivent être transportées dans un sac à part, pas avec les autres provisions.
  • Promouvoir l’utilisation des sacs réutilisables pour les articles autres que les produits alimentaires. Encore une fois, l’utilisation de codes-couleurs pour distinguer les sacs réutilisables qui seront utilisés pour transporter des vêtements, des produits électroniques, enfin tout sauf des aliments. Si vous ne voulez pas acheter de nouveaux sacs, un ruban adhésif ou tout autre moyen pour les distinguer de ceux pour les denrées périssables. Voici une occasion de mettre votre créativité à l’épreuve!
  • Alerter les clients de ne pas mettre leurs sacs réutilisables sur le comptoir de la cuisine, ils doivent se rappeler de nettoyer et désinfecter le comptoir ou table une fois que les aliments sont rangés et que les sacs sont vides.
  • Dire aux clients de se laver les mains ou d’utiliser un désinfectant pour les mains avant et après avoir manipulé les produits alimentaires qui étaient dans des sacs réutilisables.

Si nous voulons accroître l’utilisation de sacs réutilisables, il faut sensibiliser la population sur la façon de garder les sacs sécuritaires et prévenir le risque de contamination croisée. Nous pouvons réduire notre impact sur la planète et réduire la possibilité de s’exposer à des germes qui peuvent nous rendre malades. La clé est la sensibilisation.

Comme le dit si bien le Dr Charles Gerba, spécialiste en microbiologie de l’environnement internationalement reconnu: «Une augmentation soudaine ou importante de l’utilisation de sacs réutilisables, sans une campagne de sensibilisation à grande échelle sur la façon de réduire la contamination croisée créerait le risque d’un impact négatif sur la santé publique. »

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly