Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Nettoyage « sans chimique »

 

Données, allégations sur les performances, nettoyage « sans chimique »…

Imaginez-vous à une levée de fonds pour un organisme sans but lucratif en train de parler à une personne cultivée, qui a beaucoup de charisme, qui porte des vêtements à la dernière mode, et que vous discutez comment les bons placements à la Bourse ont rapporté d’énormes profits. Je suis certain qu’à cet instant vous vous sentiriez réconforté et réassuré seulement à la pensée d’avoir une grosse somme d’argent.

Et maintenant, si cette même personne vous dit qu’elle a fait beaucoup d’argent à la Bourse et qu’elle financièrement indépendante? Votre attitude à son égard changerait-elle?

Et si elle ajoute qu’elle a effectivement des milliards de dollars en banque? Seriez-vous plus impressionné et affable?

Et si la personne vous dit que pour $100US, elle vous dira son secret pour devenir milliardaire? Est-ce que vous iriez directement à la banque pour retirer l’argent ou vous poseriez certaines questions avant d’y aller?

Imaginez que vous avez payé le $100US et qu’ensuite elle vous dit d’aller sur un site en ligne et que vous pouvez acheter des millions de dollars zimbabwéens pour environ $20US plus frais de livraison et de manutention. Que penseriez-vous alors de la personne? Vous sentiriez-vous floué ou continueriez-vous à croire que vous avez fait un bon placement?

Quand il s’agit de vendre des technologies «révolutionnaires» qui peuvent éliminer l’utilisation de produits chimiques, vous êtes habituellement bombardé de statistiques, de données et de témoignages. Tout comme l’argent, plus il y en a, plus c’est alléchant. Mais ces données ont-elles une valeur réelle ou sont-elles presque sans valeur? Est-ce que la technologie fait vraiment ce qu’elle prétend faire?

La plupart des gens ne savent pas comment interpréter les données techniques, donc la quantité des données ne devraient camoufler les données qualitatives. La technologie est-elle reconnue par des tierces parties de certification indépendantes telles que Green Seal ou Terra Choice? La réclame par ces organismes qu’elle excède une norme, n’est pas la même chose que d’être certifié par ces organismes. Sans une certification d’un tiers totalement indépendant, il faut se méfier.

Enfin, en ce qui concerne les réclames des produits pour nettoyer « sans chimique », tous les objets physiques de l’univers contiennent des produits chimiques y compris l’eau, le sel, nos corps et l’air que nous respirons. Lorsque quelqu’un prétend que le produit est « sans chimique », à mon avis on dirait qu’il veut inculquer l’idée que les produits chimiques sont mauvais en interpellant vos émotions et non votre bon sens. Dans nos interactions quotidiennes seulement le temps, l’énergie et la pensée ne sont pas chimiques. Selon mon expérience personnelle, le soleil et la créativité n’ont jamais lavé ma voiture le samedi matin.

 

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement