Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Pour en finir avec les odeurs d’urine

LSeniors’ residences have their own unique cleaning challenges.

Les résidences pour personnes âgées font face à de multiples défis en ce qui a trait à la propreté.

En plus d’être des endroits partagés et fréquentés par de nombreux intervenants chaque jour, les principaux usagers concernés sont souvent aux prises avec différents problèmes de santé, dont l’incontinence urinaire, qui peuvent mettre en péril leur qualité de vie ainsi que la salubrité de la résidence.

Principales tâches

Le personnel d’entretien ménager doit donc accomplir deux tâches centrales lors du nettoyage d’une résidence : nettoyer pour l’apparence et nettoyer pour la santé. En effet, il est primordial de maintenir les lieux visiblement propres pour la perception des utilisateurs, mais aussi (et surtout) pour éliminer les microorganismes nocifs (ex. : E. coli, hépatite A, norovirus, etc.) qui sont associés à l’éclosion et à la propagation de maladies. Il faut redoubler d’efforts dans les résidences pour personnes âgées, ces dernières étant un groupe cible plus à risque de contracter des infections ou des maladies.

 

Choisir des produits adéquats

Les résidences pour personnes âgées font face à de multiples défis de propreté, dont l’élimination des odeurs d’urine.Il est important d’utiliser les bons produits de nettoyage pour chaque surface. Par exemple, le fait de masquer les odeurs d’urine en utilisant un simple assainisseur d’air a ses limites. Il est beaucoup plus efficace d’utiliser des produits qui s’attaquent à la source du problème et qui détruisent les bactéries. L’utilisation de produits à base d’enzymes est très efficace pour éliminer les bactéries et leurs odeurs tenaces. Ces produits sont conçus pour digérer les déchets organiques. Fini les pertes de temps pour nettoyer les mêmes zones problématiques à répétition en tentant de masquer les odeurs rémanentes.

L’urine est en effet l’une des pires sources d’odeurs nauséabondes. Plusieurs utilisent l’eau de Javel pour s’en débarrasser. Cette solution est efficace pendant un certain temps, mais il n’en demeure pas moins que l’utilisation de produits qui nettoient, désinfectent et assainissent est crucial pour réellement tuer les bactéries et éliminer la source des odeurs (ce qui n’est pas le cas de l’eau de Javel).

Programme d’entretien

On s’entend qu’il est essentiel de mettre en place un programme d’entretien régulier et rigoureux, ce qui n’est pas nécessairement synonyme de coûts élevés. Il suffit de privilégier des produits avec une dilution contrôlée pour maximiser l’efficacité, faciliter l’entretien et éviter le gaspillage. L’utilisation de produits de nettoyage durables est également à considérer. En plus d’être écologiques, ces produits fonctionnent aussi bien (et même mieux) que les produits conventionnels. Ils aident aussi à empêcher la propagation des germes et ils sont sécuritaires tant pour les travailleurs que pour les résident et l’environnement.

L’ajout de stations d’aseptisation pour les mains à l’extérieur des salles de bain, dans les aires partagées et les endroits publics permet également de réduire la propagation des germes et des bactéries.

En utilisant des méthodes de nettoyage plus efficaces, il est possible d’améliorer les résultats tout en économisant temps et argent. On peut ainsi offrir aux résidents un milieu de vie propre et sain.

 

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement