Les finis à plancher servent surtout à fournir une couche de protection contre l’usure ainsi qu’un niveau de brillance aux planchers. Ça peut sembler simple, pourtant la sélection d’un fini à plancher peut être un vrai casse-tête.

C’est une décision très importante et plusieurs facteurs sont à considérer pour faire le bon choix.

Teneur en solides : Il s’agit de la pellicule (le fini) qui demeure sur le plancher une fois qu’il est sec. Plus la teneur est élevée, plus la pellicule de fini laissée sur le plancher sera importante.

Durabilité : En général, plus la pellicule de fini est épaisse sur la surface, plus le fini sera durable. Cela dépend toutefois de la qualité des polymères contenus dans le fini.

Niveau de brillance : Chaque fini possède son niveau de brillance qui peut aller de mat à ultra-brillant.

Type de plancher : Le type de surface (dure ou poreuse) influence le niveau d’entretien exigé.

Humidité : Le niveau d’humidité est critique lors de l’application d’un fini à plancher, puisqu’il influence son temps de séchage et de durcissement.

Entretien quotidien : Le temps alloué à l’entretien aura un effet direct sur les coûts de main-d’œuvre.

Nombre de couches et séchage : Le nombre de couches à appliquer et la durée de séchage ont un impact majeur, puisque la main-d’œuvre représente environ 80 % du coût de l’application du fini à plancher.

Autres critères préoccupants :

  • Type et circuit de circulation
  • Contraintes contractuelles spécifiques à l’établissement pouvant limiter les options
  • Niveau d’expérience du personnel responsable de l’application et de l’entretien du fini

Bref, pour bien choisir son fini à plancher, il est important de bien connaître la surface avec laquelle vous allez travailler de même que vos besoins, votre personnel, votre établissement et votre budget. N’hésitez pas à consulter des professionnels qui sauront vous conseiller et vous appuyer dans la sélection.

Pour rejoindre nos experts : 1-800-361-7691