Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Que pensez-vous des produits nettoyants écolos? Le sont-ils vraiment?

Est-ce que, comme moi, l’envie de grand ménage vous prend à l’occasion; le besoin de tout nettoyer et de tout faire briller? Et qui dit ménage dit achat et utilisation de produits nettoyants. De nos jours, les gens sont plus sensibles à la question de l’environnement et font de plus en plus de choix socialement responsables afin de réduire leur empreinte écologique; le recyclage et le composte font maintenant partie des habitudes de plusieurs et les consommateurs se tournent davantage vers les produits ménagers qui portent les mentions « biodégradables » « écologiques » et/ou « non toxiques ». Mais peut-on vraiment se fier à ces allégations marketing que nous retrouvons sur les produits nettoyants et les désinfectants? Quels sont les principaux critères qui entrent en ligne de compte chez les consommateurs pour l’achat de produits d’entretien « verts »?
spring-1338814_960_720La perception varie d’une personne à l’autre; elle est influencée par les préférences, les besoins et les valeurs de chacun en plus de différents facteurs internes et externes. Les entreprises qui veulent être concurrentielles dans ce marché doivent d’abord gagner la confiance des consommateurs en leur offrant des renseignements fiables et pertinents. Demeurez vigilants, car certains utiliseront des affirmations trompeuses pour attirer les consommateurs. Par exemple, gardez en tête que techniquement tout est « biodégradable » (mais que certains matériaux peuvent prendre des milliers d’années à se décomposer…). Même principe pour les produits dits naturels (l’uranium et l’arsenic sont des éléments chimiques « naturels », mais ils demeurent dangereux et ne devraient pas pour autant se retrouver dans nos produits d’entretien ménager!)Alors que certaines entreprises entreprennent une vraie démarche environnementale, d’autres jouent avec le marketing « vert ».

Comment pouvons-nous donc distinguer les écolos sérieux des charlatans?

Trucs et astuces :

Attardez-vous aux contenants et aux emballages. Privilégiez les contenants recyclables ou réutilisables (encore mieux!) et les emballages minimaux et efficaces (les formules concentrées et les grands formats sont plus écolos).

  1. Recherchez la présence d’un sceau de certification d’une tierce partie indépendante (comme Ecologo). Et méfiez-vous des étiquettes mensongères; certains vont jusqu’à créer des logos maison qui ressemblent à celui d’Ecologo sans toutefois être une certification officielle.
  2. Faites attention à l’imprécision et à la non-pertinence des renseignements qui figurent sur les étiquettes, car certaines contiennent de fausses déclarations ou des allégations exagérées. Par exemple, la mention « sans phosphate » sur un contenant de détergent à lessive est inutile puisque ce genre de produit ne contient plus de phosphate depuis des années.
  3. Apprenez à bien utiliser vos produits. Il est facile de réduire à néant les avantages liés à un produit simplement par une mauvaise utilisation (dosage, méthodologie, etc.). L’équipement est aussi important. L’emploi de matériel de nettoyage en microfibres, par exemple, permet de gagner du temps et de réduire le coût de l’activité.
  4. Évitez les produits qui laissent des résidus toxiques. Ces derniers produisent des sous-produits nocifs pouvant contribuer à la résistance antimicrobienne. Recherchez plutôt des produits qui ne créent aucune bioaccumulation (ex. : le peroxyde d’hydrogène accéléré, le peroxyde d’hydrogène et l’acide peracétique). Ils sont efficaces contre les pathogènes et respectueux de l’environnement; une solution qui ne fait que des gagnants!

Bref, vous faites déjà un pas dans la bonne direction et faites preuve « d’écoconscience» si vous avez à cœur de choisir des produits qui possèdent des attributs écologiques. Il suffit maintenant de demeurer vigilants! Bon ménage!

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly