Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Qu’est-ce que le C. difficile et comment gérer l’éclosion?

C. Difficile

Hospital bed

Le C. difficile (Clostridium difficile est une bactérie sporulée pouvant provoquer la diarrhée et d’autres troubles gastrointestinaux. La bactérie C. difficile est à l’origine d’environ 10 % des cas de diarrhée nosocomiale. Elle peut également faire partie de la flore bactérienne du gros intestin, où elle ne cause normalement aucun symptôme. En cas d’éclosion confirmée de diarrhée associée au C. difficile (DACD) en milieu hospitalier, l’intérêt à trouver un désinfectant efficace contre C. difficile est accru.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LA COLONISATION DE C. DIFFICILE ET LES INFECTIONS À C. DIFFICILE?

Colonisation de C. difficile

  • Le patient/le résident ne présente AUCUNE manifestation clinique.
  • Le patient/le résident réagit positivement au test de dépistage du C. difficile ou de sa toxine.
  • Plus courante que les infections à C. difficile.

Infections à C. difficile

  • Le patient/le résident présente des manifestations cliniques.
  • Le patient/le résident réagit positivement au test de dépistage du C. difficile ou de sa toxine.

QUEL EST LE MODE DE TRANSMISSION DU C. DIFFICILE?

Le C. difficile s’élimine avec les excréments. Toute surface, de même que tout appareil ou équipement (p. ex., chaises d’aisance, baignoires, thermomètres rectaux électroniques) contaminés par les selles peut constituer un réservoir pour les spores du C. difficile. Les spores du C. difficile se transmettent d’un patient à l’autre principalement par les mains du personnel soignant, d’autres patients et de visiteurs ayant touché une surface ou un objet contaminé.

9171603MediumCOMMENT PEUT-ON PRÉVENIR LES MALADIES ASSOCIÉES AU C. DIFFICILE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SOINS DE SANTÉ?

1. Faire un usage judicieux des antibiotiques.
2. Prendre des précautions lors de contacts avec les patients atteints d’une maladie associée au C. difficile (ou soupçonnés de l’être).

  • a. Isoler autant que possible ces patients/résidents et instaurer des mesures d’isolement.
  • b. Au besoin, avertir l’organisme de services de santé compétent.
  • c. À l’entrée de la chambre d’isolement, signaler le port obligatoire d’équipement de protection et afficher un protocole de lavage des mains.
  • d. Instaurer un protocole strict de lavage des mains à l’intention du personnel, des patients et des visiteurs.
  • e. Porter des gants jetables lors de l’entrée dans la chambre d’un patient ou lors de l’administration de soins.
  • f. Porter une blouse d’hôpital pour protéger ses vêtements des souillures.
  • g. Garder de l’équipement réservé à ces patients dans la mesure du possible.
  • h. OBSERVER CES PRÉCAUTIONS JUSQU’À CE QUE LA DIARRHÉE CESSE. 

     

    MISE EN ŒUVRE D’UNE STRATÉGIE DE NETTOYAGE ET DE DÉSINFECTION DE L’ENVIRONNEMENT

  • Assurer un nettoyage et une désinfection adéquats des surfaces environnantes et de tout dispositif réutilisable, en particulier des articles susceptibles d’être contaminés par des excréments et des surfaces fréquemment touchées.
  • Utiliser le désinfectant approuvé COMPLETE 6000 en suivant les directives de l’étiquette.
  • Pour la désinfection d’endoscopes ou d’autres appareils, suivre les directives du fabricant.
  • Passer en revue les protocoles de nettoyage avec tous les employés et mettre sur pied un programme de contrôle de la qualité pour garantir le suivi strict de ces protocoles.

Si la source du trouble gastro-intestinal est effectivement C. difficile, se souvenir qu’il s’agit d’un organisme très résistant. Il serait irréaliste de penser pouvoir complètement éradiquer le C. difficile des surfaces.

Étapes de gestion d’éclosion

1 NETTOYAGE QUOTIDIEN DE LA CHAMBRE DU PATIENT/RÉSIDENT
PROCÉDURES (POUR LES CAS PROUVÉS OU SOUPÇONNÉS DE MALADIE ASSOCIÉE AU C. DIFFICILE)

Suivre le protocole de nettoyage et appliquer les mesures d’isolement et les précautions de contact suivantes.Nurse helps a person on a hosital bed

  • 1.1 Se préparer à entrer dans la pièce. S’assurer d’avoir tout le nécessaire sur le chariot et laisser celui-ci à l’entrée de la pièce pour éviter les sorties en cas de matériel manquant. S’assurer de la présence d’une signalisation indiquant qu’il s’agit d’un patient/ résident en isolement et que les précautions de contact s’imposent pour quiconque entre dans la pièce.
  • 1.2 Se laver les mains et enfiler des gants et une tenue de protection.
  • 1.3 Ne pas quitter la pièce en portant ces gants ou la blouse d’hôpital.
  • 1.4 Se rendre à la salle de bain et faire un nettoyage préalable de tous les appareils sanitaires à l’aide du désinfectant approuvé COMPLETE 6000 pour permettre un temps de contact optimal.
  • 1.5 Commencer à nettoyer les points de contact à l’aide du désinfectant et d’un chiffon. Se souvenir que l’objectif est de tuer les spores. Retourner fréquemment la face du chiffon servant au nettoyage et changer fréquemment de chiffon pour éviter de redéposer des spores ou de les transporter d’un endroit à l’autre.
  • 1.6 Les points de contact sont les suivants : poignées de portes et de tiroirs, interrupteurs, sonnette d’appel, tables de chevet, téléphones, câbles électriques, côtés de lit, mains courantes, bras de fauteuil, table de lit.
  • 1.7 Nettoyer puis essuyer tous les points de contact et toutes les surfaces horizontales avec du désinfectant et un chiffon, en faisant des mouvements circulaires réguliers dans le sens horaire ou antihoraire.
  • 1.8 Inspecter les rideaux séparateurs et les couvre-fenêtres pour détecter toute souillure. Remplacer ces articles au besoin.
  • 1.9 Enlever les taches sur les surfaces verticales (murs et portes) et nettoyer au besoin.
  • 1.10 Vider les poubelles. Se souvenir de doubler le sac. Déposer les déchets de la chambre dans un sac à ordures propre et non contaminé.
  • 1.11 Rassembler le matériel dédié au nettoyage de la salle de bain. Entrer dans la salle de bain. Nettoyer les surfaces avec un chiffon imbibé de désinfectant. Suivre les directives de nettoyage minutieusement. Changer fréquemment de chiffon. Nettoyer la cuvette des toilettes en dernier à l’aide du NETTOYANT SPORICIDE POUR CUVETTE DE TOILETTE.
  • 1.12 Déposer tous les chiffons souillés dans un sac à ordures ou un sac à buanderie non contaminé et refermer ce sac hermétiquement.
  • 1.13 Pour changer de gants, retirer les gants utilisés, se désinfecter les mains puis enfiler de nouveaux gants.
  • 1.14 Remplacer les fournitures de la salle de bain et de la chambre : papier hygiénique, serviettes et savon à mains.
  • 1.15 Balayer le plancher. Détacher la tête du balai et la déposer dans un sac à ordures propre et non contaminé; remettre immédiatement ce sac sur le chariot. S’assurer que le sac est fermé hermétiquement.
  • 1.16. Laver le plancher à l’aide d’une vadrouille appropriée et du désinfectant approuvé COMPLETE 6000.
  • 1.17 Détacher la tête de vadrouille et la déposer dans un sac à ordures propre et non contaminé; remettre ce sac sur le chariot.
  • 1.18 Nettoyez à l’aide d’un chiffon propre et d’un désinfectant approuvé tout article devant quitter la pièce : porte-poussière (incluant le manche), manche de la vadrouille et du balai, vaporisateurs et autres articles de nettoyage.
  • 1.19 Retirer tout équipement de protection à l’entrée, en commençant par le plus contaminé, c’est-à-dire les gants, puis la blouse d’hôpital. Envoyer la blouse au service de buanderie dans un sac propre et non contaminé; s’il s’agit d’un article à usage unique, la jeter. Jeter les gants avec les ordures.
  • 1.20 Une fois les gants retirés, se laver et se désinfecter les mains puis enfiler de nouveaux gants.

2 PROCÉDURES DE NETTOYAGE DES CHAMBRES LORS DU DÉPART DE PATIENTS/RÉSIDENTS (ATTEINTS OU SOUPÇONNÉS D’ÊTRE ATTEINTS D’UNE MALADIE ASSOCIÉE AU C. DIFFICILE)

Suivre le protocole de nettoyage et appliquer les mesures d’isolement et les précautions de contact suivantes.

• Le nettoyage de départ a lieu lorsqu’un patient obtient son congé ou est transféré, et que les précautions de contact n’ont plus cours.

• L’infirmier devra :

  • Retirer tout équipement médical ou le jeter.
  • Vider les bocaux d’aspiration, les bassines et les urinoirs et jeter les sacs pour perfusion intraveineuse, la tubulure de l’intraveineuse et les sacs utilisés dans un système de sonde urinaire.
  • Retirer le matériel d’oxygénothérapie.
  • Jeter tout effet personnel laissé par le patient.
  • Avertir rapidement la direction du service d’entretien ménager de tout problème ou inquiétude en lien avec la propreté des chambres d’isolement.
  • 2.1 Se préparer à entrer dans la pièce en s’assurant d’avoir tout le nécessaire sur son chariot et laisser le chariot à l’entrée de la pièce pour éviter les sorties en cas de matériel manquant. Plusieurs articles se trouveront déjà dans la pièce.
  • 2.2 Se laver les mains et enfiler des gants et une tenue de protection.
  • 2.3 Ne pas quitter la pièce avec ses gants ou sa blouse d’hôpital.
  • 2.4 Se rendre à la salle de bain et faire un nettoyage préalable de tous les appareils sanitaires à l’aide du désinfectant approuvé COMPLETE 6000 pour permettre un temps de contact optimal.
  • 2.5 Remplacer les rideaux séparateurs. Inspecter les couvre-fenêtres pour détecter toute souillure et les remplacer au besoin. Déposer les articles souillés dans le sac de literie sale.
  • 2.6 Commencer à nettoyer les points de contact à l’aide du désinfectant et d’un chiffon, en ayant à l’esprit que l’objectif est d’éliminer les spores. Bien frotter et laisser sécher à l’air libre. Retourner fréquemment la face du chiffon servant au nettoyage et changer fréquemment de chiffon pour éviter de redéposer des spores ou de les transporter d’un endroit à l’autre.
  • 2.7 Les points de contact sont les suivants : poignées de portes et de tiroirs, interrupteurs, sonnette d’appel, tables de chevet, téléphones, câbles électriques, côtés de lit, mains courantes, bras de fauteuil, table de lit.
  • Hospital bed2.8 Nettoyer puis essuyer tous les points de contact et toutes les surfaces horizontales avec du désinfectant, de même que les murs et les portes jusqu’à hauteur de la tête, en portant une attention particulière aux zones fréquemment touchées. Nettoyer le châssis des fenêtres. Nettoyer l’intérieur et l’extérieur de l’armoire du patient. Nettoyer le brassard de tensiomètre, la table de chevet, le téléphone, la table de lit, la base et les côtés de lit, la sonnette d’appel, la chaînette reliée à la lampe au-dessus du lit, et enlever tout ruban adhésif ou ficelle, le cas échéant.
  • 2.9 Vider les poubelles. Déposer les déchets de la chambre dans un sac à ordures propre et non contaminé. Refermer le sac hermétiquement et le placer près de la porte.
  • 2.10 Rassembler le matériel dédié au nettoyage de la salle de bain. Entrer dans la salle de bain. Nettoyer les surfaces avec un chiffon imbibé de désinfectant, en suivant les directives de nettoyage minutieusement. Changer fréquemment de chiffon. Nettoyer la cuvette de la toilette en dernier à l’aide d’une brosse à cuvette et du NETTOYANT SPORICIDE POUR CUVETTE DE TOILETTE. Jeter la brosse dans un sac à ordures.
  • 2.11 Déposer tous les chiffons souillés dans un sac à ordures ou un sac à buanderie non contaminé. Refermer ce sac hermétiquement.
  • 2.12 Changer de gants en retirant les gants utilisés et en se désinfectant les mains avant d’enfiler de nouveaux gants.
  • 2.13 Remplacer les fournitures de la salle de bain et de la chambre : papier hygiénique, serviettes et savon à mains. Jeter toute fourniture non utilisée.
  • 2.14 Balayer le plancher. Détacher la tête du balai et la déposer dans un sac à ordures propre et non contaminé; remettre immédiatement ce sac sur le chariot. S’assurer que le sac est fermé hermétiquement.
  • 2.15 Laver le plancher à l’aide d’une vadrouille réservée à cet usage et du désinfectant approuvé COMPLETE 6000.
  • 2.16 Détacher la tête de vadrouille et la déposer dans un sac à ordures propre et non contaminé; remettre ce sac sur le chariot.
  • 2.17 Nettoyer à l’aide d’un chiffon propre et d’un désinfectant approuvé tout article devant quitter la pièce : porte-poussière (incluant le manche), manche de la vadrouille et du balai, vaporisateurs et autres articles de nettoyage.
  • 2.18 Retirer tout équipement de protection à l’entrée, en commençant par le plus contaminé, c’est-à-dire les gants puis la blouse d’hôpital. Déposer la blouse dans un sac propre et non contaminé destiné au service de buanderie; s’il s’agit d’un article à usage unique, la jeter. Jeter les gants dans la poubelle.
  • 2.19 Une fois les gants retirés, se laver et se désinfecter les mains puis enfiler de nouveaux gants.
  • 2.20 Jeter tous les sacs à ordures. Déposer les sacs de literie souillée à la salle de buanderie ou dans la chute à literie sale.
  • 2.21 Rendre les chiffons, têtes de vadrouille et autres articles de nettoyage au service d’entretien ménager, où ils seront lavés et entreposés. Tout équipement de type seau, essoreuse ou chariot doit être nettoyé à l’aide d’une solution désinfectante avant son entreposage.

Hospital bedDÉSINFECTANTS À UTILISER AVEC UN CHIFFON

  • COMPLETE 6000.
  • Javellisant (solution d’hypochlorite) concentré à 5 000 ppm.
  • Composés d’ammonium quaternaire (selon les directives sur l’étiquette).
  • Autres désinfectants approuvés (vérifier auprès du service de contrôle des infections avant d’utiliser un nouveau désinfectant).

Avant d’utiliser un chiffon ou une serviette préimprégnés de désinfectant, obtenir l’autorisation du service de contrôle des infections.

CDC et Santé Canada recommandent d’utiliser du javellisant pour nettoyer les points de contact fréquemment touchés en présence de C. difficile. Bien qu’aucun désinfectant à base d’hypochlorite ne soit approuvé pour l’inactivation des spores du C. difficile, certains établissements ont déclaré s’en être servi avec succès pour la désinfection de surfaces dans les zones de soins où la surveillance et les enquêtes épidémiologiques révélaient une transmission continue de C. difficile. La concentration des hypochlorites devrait être de 5 000 ppm ou plus.

DÉSINFECTANTS À UTILISER SUR LES PLANCHERS

  • COMPLETE 6000.
  • Autres désinfectants homologués et approuvés (ne pas utiliser de javellisant à moins de directives contraires).

SOMMAIRE

En l’absence de C. difficileEn période d’éclosion de C. difficile
Nettoyage ordinaireNettoyage ordinaireNettoyage de départ
Nettoyage des planchersVert-2-Go Oxy Nettoyant neutre ou Vert-2-Go APC Nettoyant polyvalentComplete 6000Complete 6000
Désinfection des litsVert-2-Go ED ou SaberComplete 6000Complete 6000
Désinfection d’accessoires de litsVert-2-Go ED ou SaberComplete 6000Complete 6000
Nettoyage de salle de bainVert-2-Go ED ou SaberComplete 6000Complete 6000
Nettoyage de cuvette de toiletteVert-2-Go ED ou Saberr Nettoyant sporicide pour cuvette de toiletteNettoyant sporicide pour cuvette de toilette

CONSULTER NOTRE SITE WEB POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR NOS PRODUITS DE DÉSINFECTION : sanimarc.com/desinfection

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement