Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Souffrez-vous d’intolérance au lactose?

Intolerance au lactose

Votre estomac est à l’envers après que vous ayez bu du lait ou encore lorsque vous mangez de la crème glacée?

Il est possible que vous souffriez d’intolérance au lactose si votre corps réagit mal à une consommation de produits laitiers.

Des millions de personnes sont concernées par l’intolérance au lactose sur la planète, dont plus de 7 millions au Canada seulement. En fait, on estime que 70 % (près des trois quarts!) des adultes sont intolérants au lactose à différents degrés. Il est important de distinguer l’intolérance au lactose de l’allergie au lait. La première est l’incapacité à digérer adéquatement le lactose (un sucre naturel complexe) que contiennent les produits laitiers alors que la seconde se produit lorsque le système immunitaire réagit à une protéine du lait. Contrairement à l’intolérance au lactose qui occasionne des douleurs abdominales, de la diarrhée et des ballonnements, l’allergie au lait peut mettre la vie en danger.

Diagnostic

Si vous croyez souffrir d’une intolérance au lactose, des tests objectifs et normalisés devront être effectués pour confirmer le diagnostic. L’autodiagnostic est souvent incorrect et peut mener à des restrictions alimentaires inutiles. L’examen le plus objectif pour diagnostiquer la malabsorption du lactose est l’épreuve respiratoire à l’hydrogène où l’on mesure le niveau d’hydrogène dans le souffle des patients après la consommation d’une dose standard de lactose. Une malabsorption du lactose est diagnostiquée lorsque le niveau d’hydrogène est élevé.

Modifications de l’alimentation

Lorsqu’une intolérance au lactose est confirmée, des modifications à l’alimentation devront nécessairement avoir lieu. L’intolérance au lactose ne signifie toutefois pas de faire une croix définitive sur tous les produits laitiers.

Par exemple, le yogourt avec probiotiques et les fromages affinés (mozzarella, cheddar, suisse, brie, bleu, etc) sont produits grâce à la fermentation du lait par les bactéries lactiques, alors qu’une certaine quantité de lactose est convertie en acide lactique. Ils sont donc généralement bien tolérés.
Il est aussi possible de remplacer la crème glacée par du sorbet et le lait de vache par du lait sans lactose, du lait de soya, du lait de riz, du lait d’avoine, du lait de coco ou du lait d’amande. Les possibilités sont multiples!

Lactose intolérance
Il est aussi important de prendre l’habitude de lire la liste des ingrédients des aliments préparés, car le lactose est souvent utilisé comme additif alimentaire et peut donc être présent dans de nombreux aliments comme le pain, les céréales, la charcuterie, les vinaigrettes ou les mélanges à gâteaux et à biscuits.

Puisque les produits laitiers sont d’importantes sources de nutriments, en particulier de calcium et de vitamine D, les personnes ayant une intolérance au lactose doivent s’assurer que leur alimentation contienne suffisamment de calcium et de vitamine D.

Le calcium est essentiel à la croissance et la réparation des os. Sa carence peut entraîner l’ostéoporose. Heureusement, il existe de nombreuses sources non laitières de calcium, comme les légumes vert foncé (brocoli, chou frisé, etc.), les poissons (saumon, sardine, etc.), les légumineuses (fèves de soja, haricots rouges, etc.) et le tofu.
De son côté, la vitamine D favorise l’absorption du calcium et aide au maintien des os (ce qui prévient l’ostéoporose) et favorise la force musculaire (ce qui prévient les chutes). Pourtant, la majorité des Canadiens ont un taux insuffisant de vitamine D. Outre les produits laitiers, on la retrouve dans les jaunes d’œufs, le jus d’orange et les boissons de soya et de riz enrichies, les poissons gras (saumon, sardines, hareng, etc.) et les huiles de poisson (flétan, foie de morue).

La vie avec une intolérance au lactose est facilement gérable; il suffit de prendre quelques précautions et de faire des choix alimentaires judicieux pour éviter les carences. Au besoin, des suppléments de calcium ou de vitamine D permettent de pallier ces manques.

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement