Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Surfactants vs Biosurfactants

Les surfactants, dont le terme est la compression des mots anglais « surface active agent » (agent de surface actif), sont des composés qui modifient la tension superficielle entre deux surfaces.

Ce sont des substances amphiphiles (à la fois lipophile et hydrophile) qui facilitent le nettoyage et le rinçage des tissus et des surfaces. Le surfactant constitue le principal ingrédient actif de la plupart des produits de nettoyage. En d’autres mots, il contribue à « mouiller », c’est-à-dire avoir un meilleur contact avec la surface, même si cette dernière est souillée et graisseuse et il sert à émulsifier les graisses. On le retrouve dans les produits de nettoyage, les détergents, de même que dans divers produits cosmétiques (shampooing, gel douche et produits pour le bain).

water-1214228_960_720

Les surfactants peuvent être produits à partir de matières pétrolières ou végétales. Les surfactants d’origine pétrolière présentent l’inconvénient de contribuer à l’épuisement d’une ressource non renouvelable. Ce sont également des polluants importants, car ils sont peu ou pas biodégradables et peuvent libérer des composés chimiques toxiques en se décomposant. Les surfactants d’origine végétale quant à eux, présentent l’avantage d’être issus de sources renouvelables. Chez les fabricants de produits nettoyants, il est d’ailleurs à la mode d’utiliser des surfactants d’origine végétale pour exprimer son engagement environnemental et plaire aux consommateurs. Toutefois, les surfactants produits de matières végétales comme pétrolières peuvent provoquer des irritations et des allergies de la peau.

Arrivent ainsi à la rescousse : les biosurfactants qui sont issus des biotechnologies.

Les biosurfactants sont des molécules tensioactives produites par certains microorganismes. Leur nature et leur pouvoir tensioactif dépendent du type de microorganisme utilisé (bactéries, levures, champignons), de la souche testée et du substrat nutritif disponible pour le développement cellulaire.

spring-276014_960_720

Ainsi, les biosurfactants sont des tensioactifs 100 % naturels et 100 % biodégradables, des ressources renouvelables fabriquées par des bactéries et donc issues du vivant.

Tout comme les surfactants d’origine végétale et pétrolière, ils peuvent avoir des propriétés émulsifiantes, moussantes, mouillantes ou encore dispersantes.

De plus, les biosurfactants ont un excellent pouvoir tensioactif, ils permettent un meilleur nettoyage des graisses et garantissent une excellente efficacité tout en limitant la consommation du produit.

En outre, les biosurfactants réduisent l’impact environnemental et améliorent les conditions de vie. Bref, tout le monde y gagne! 

 

Add a comment

*Please complete all fields correctly