Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Transition vers un nettoyage écologique et durable

Les immeubles commerciaux « écologiquement responsables » gagnent en popularité. C’est d’ailleurs ce que des chercheurs de l’université de Guelph en Ontario ont découvert récemment.

transition vert nettoyage écologique

Au-delà de la composition éco-responsable de ces immeubles, les entreprise en entretien ménager joue un rôle déterminant par le choix de produits, de procédures et d’actions écologiques. Bien entendu,  en ayant les mêmes objectifs financiers en tête que les propriétaires de ces immeubles.

Il est facile d’identifier les produits écoresponsables, entre autres par leur certification comme EcoLogo par exemple. Il en va de même pour le choix d’équipement hautement efficace (comme des aspirateurs et des extracteurs à tapis) qui peut contribuer à réduire l’impact sur l’environnement. D’autres systèmes de nettoyage ont également vu le jour au cours des dernières années, dont les microfibres, les systèmes de dilution automatique et les nettoyeurs à haute pression.

 

D’une efficacité supérieure

Gardez surtout en tête qu’un nettoyage écologique ne signifie pas de qualité inférieure. En effet, encore aujourd’hui, pour certains, des produits de nettoyage dits écologiques laissent une impression de piètre performance ou d’utilisation difficile. Pourtant de plus en plus les résultats obtenus avec des produits respectueux de l’environnement sont supérieurs aux alternatives traditionnellement utilisées. Des pratiques exemplaires de nettoyage écologiques sont aussi requises. Bien que la majorité des produits écologiques ne comportent aucun facteur de risque pur l’utilisateur  une formation adéquate sur l’utilisation et la manipulation sécuritaire pour tous les membres du personnel peut garantir des services de à la fois efficaces et sécuritaires.

Durabilité écologique

Mentionnons aussi que la définition de « durabilité écologique » a évolué au fil des ans. À une certaine époque, les deux termes n’étaient pas combinés; on les traitait comme deux entités distinctes. Un établissement pouvait donc s’afficher comme étant « vert » sans être « durable » et vice versa. Pourtant, leurs définitions sont étroitement liées.

La « durabilité écologique » s’encre maintenant dans une vision de respect des écosystèmes : réduction des gaz à effets de serre, gestion active des ressources naturelles renouvelables, traitement des déchets, maintien de la biodiversité naturelle, certification LEED, etc.

Facteur de rentabilité

En utilisant des produits écolos (qui sont en général plus sécuritaires à utiliser et plus performants), les entreprises de nettoyage professionnel peuvent réduire les accidents de travail de leurs employés (et donc les réclamations d’indemnisation) et même que le taux de roulement des employés.

De plus, puisque plusieurs produits verts sont conçus pour agir plus longtemps, offrir un meilleur rendement et du coup augmenter la satisfaction des clients, emprunter le virage vert peut vraiment devenir « payant »!

Blog Comments

article très intéressant

Add a comment

*Please complete all fields correctly