Le magazine virtuel du Groupe Sani Marc

Un virage écologique pour son spa, c’est possible?

Le « vert » et les produits écologiques sont tendance et de plus en plus de monde s’y rallie. On offre maintenant des alternatives « vertes » à presque tout ce que l’on souhaite acheter ou utiliser. Mais une sensibilité accrue envers notre planète n’est pas le seul élément qui motive l’intérêt des consommateurs; il s’avère que prendre le virage écologique peut aussi faire économiser temps et argent!

L’idée de posséder un spa est très attrayante, car ce dernier incarne la relaxation et le plaisir. Son entretien peut toutefois exiger beaucoup de temps alors que son fonctionnement peut être coûteux si on ne prend pas les mesures nécessaires (ce qui va totalement à l’encontre du but premier!).

Voici donc quelques trucs pour réduire les coûts et le temps investi, tout en diminuant l’impact environnemental du spa :

  • Acheter un spa isolé de haute qualité : On recommande un isolant de haute qualité avec un coefficient R d’au moins 40 pour les parois et le fond du spa. Il est donc recommandé de faire des recherches sur le produit convoité avant l’achat pour s’assurer que le fabricant a bien utilisé un isolant de haute qualité. Si le spa est déjà acheté, il est possible de l’améliorer en ajoutant plus d’isolant au besoin.
  • Couvrir le spa : Recouvrir le spa empêche les pertes d’eau, de produits chimiques et de chaleur causées par l’évaporation lorsque le spa n’est pas utilisé. Le couvercle du spa devrait idéalement avoir un coefficient R d’au moins 14+. Il est également possible d’installer une toile solaire qui flotte à la surface de l’eau du spa, ce qui augmente la valeur isolante et prolonge la durée de vie du couvercle.Conseils et suggestions pour effectuer le virage ecologique jusque dans son spa.
  • Faire fonctionner la pompe à basse vitesse : Ajuster le réglage du spa pour faire fonctionner la pompe à basse vitesse, idéalement 24 heures par jour. Les pompes de spas sont conçues pour consommer très peu d’électricité à basse vitesse et assurent une meilleure circulation et une meilleure qualité de l’eau.
  • Utiliser des solutions d’assainissement qui ne consomment pas d’électricité : Les générateurs de chlore au sel, les générateurs de brome et les ozonateurs sont populaires, mais ils consomment tous de l’électricité et sont durs pour l’environnement. En effet, l’eau salée résiduelle est évacuée par le lavage à contre-courant ou vidée dans l’environnement, ce qui nuit à la végétation, aux lacs et aux ruisseaux. Il existe cependant des alternatives aux assainissants qui donnent de bons résultats avec moins d’impacts sur l’environnement.
  • Utiliser des produits d’entretien pour l’eau de spa EcoLogoMD : Les produits certifiés EcologoMD sont non toxiques, non irritants, biodégradables, sans phosphates et sécuritaires tant pour vous-même, votre famille que l’environnement.
  • Utiliser des enzymes : Les enzymes font diminuer la demande en chlore et améliorent la qualité de l’eau.
  • Installer un éclairage solaire ou basse tension : L’installation d’un éclairage d’appoint solaire ou basse tension autour du spa est un excellent moyen de créer une ambiance de détente tout en économisant l’électricité et en réduisant l’impact sur l’environnement.

Et pour donner un coup de pouce supplémentaire à la planète, pourquoi ne pas récupérer l’eau de pluie pour arroser les plantes, la végétation et la pelouse qui entourent le spa? Après tout, chaque petit geste compte! Il ne restera plus qu’à se détendre et savourer le moment!

Ajouter un commentaire

*SVP remplir tous les champs correctement