La quinte de toux de votre collègue vous inquiète?

C’est vrai que durant la période du rhume et de la grippe, il est difficile de rester en santé, tout particulièrement si un cortège de confrères de travail se pointe au bureau en reniflant et en éternuant. Heureusement, une toux ou des éternuements ne sont pas nécessairement synonymes d’un grand risque de contagion pour les autres. Toutefois, certaines mesures d’hygiène devront être respectées pour y échapper.

La triste réalité, c’est que les gens ne se lavent pas les mains adéquatement ni suffisamment fréquemment. En fait, en moyenne, une personne se lave les mains pendant seulement 10 secondes, ce qui élimine au maximum 90 % des germes. Le problème réside dans les 10 % de bactéries restantes qui croissent et doubleront en nombre en moins de 20 minutes. Et en 80 minutes, le nombre de bactéries sera le même que celui présent avant le lavage des mains!

Il faut également savoir que le contact entre les mains et les surfaces est la principale source de transmission des maladies.

Et le contact des mains avec le visage joue un rôle clé dans la transmission des maladies. En sachant qu’un adulte touche son visage (nez, bouche et yeux) avec ses doigts en moyenne 18,5 fois par heure (!!!), il est impératif de se laver les mains très souvent, surtout lorsque les microbes du rhume ou de la grippe sont présents!

En effet, lavez vos mains fréquemment (toutes les deux ou trois heures) à l’eau chaude et au savon et frotter vigoureusement ou utilisez du désinfectant pour les mains. Essayez également de toucher le moins d’objets possibles pour éviter de contaminer votre lieu de travail et utilisez des lingettes désinfectantes pour nettoyer votre poste de travail chaque semaine. Lorsque vous vous mouchez ou éternuez, utilisez des mouchoirs en papier, puis jetez-les à la poubelle sans attendre.

Pouvez-vous nommer les endroits les plus infestés de germes dans votre bureau?

Voici une liste d’objets qu’il faut éviter de toucher dans votre milieu de travail durant la saison du rhume et de la grippe : les poignées de robinet de l’évier de la salle de repos des employés, les poignées de porte des micro-ondes, les claviers d’ordinateur, les poignées de porte des réfrigérateurs, les boutons des fontaines d’eau et les boutons des machines distributrices.

En effet, un des éléments les plus négligés au bureau est souvent les claviers d’ordinateur. On y pense rarement, mais en plus des miettes du déjeuner, un clavier peut dissimuler des milliers de microbes. Ouachhhhh!! Pour réduire les risques d’infection par virus, assurez-vous que les autres surfaces sont propres et désinfectées régulièrement, comme les tables de travail, les boutons d’ascenseur, les photocopieurs, les fontaines d’eau et les poignées de porte.

Portez aussi attention aux ustensiles et à la vaisselle appartenant à vos collègues malades. Les ustensiles peuvent être mis au lave-vaisselle ou lavés à la main avec de l’eau chaude et du savon. Les surfaces fréquemment touchées doivent être nettoyées et désinfectées, surtout si quelqu’un est malade. Vous pourrez ainsi réduire la quantité de microbes qui y stagnent et pourraient potentiellement encourager la propagation des rhumes.

Bref, même si 7,5 millions de Canadiens attrapent la grippe et tombent malades chaque année, en respectant les mesures préventives quotidiennes comme vous éloigner de vos collègues malades et vous laver les mains fréquemment, vous réduisez grandement vos chances d’en être victimes. Et si, malgré toutes ces précautions, vous attrapez la grippe, veuillez demeurer à la maison pour empêcher la propagation de l’influenza à vos autres collègues.